Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 11:03

Quelques évènements importants se sont déroulés depuis le 19 décembre. Le pavé dans la marre jeté par Manuel VALLS sur les 35h en est un bel exemple. Mr Valls propose courageusement de passer à 37 voire 38h par semaine en contrepartie d’une augmentation de salaire. J’ai toujours pensé que le partage du temps de travail était la plus grosse supercherie des 15 dernières années, c’est-à-dire faire croire aux français que si l’on baisse le temps de travail, il faudra davantage embaucher et cela conduira à une baisse du chômage.


Mais les technocrates du PS n’avaient pas anticipé la stagnation des salaires (pour ne pas dire le gel), l’augmentation sensible de la pression au travail (faire les mêmes taches en moins de temps) et une baisse de la compétitivité de notre appareil industriel.

Cependant, repasser maintenant à 37 voire 38h ne serait pas une bonne solution dans la mesure où quelques lois ont déjà fait en sorte que les 35h soient une base sur laquelle il est possible d'aller au delà. 

 

Deuxième sujet : l’insécurité. Comme le répète à longueur de journée notre chère Maire, « il ne se passe jamais rien de grave à Champs-sur-Marne ». C’est d’ailleurs pour cela que ceux qui peuvent se le permette fuient certains quartiers devenus des repères à dealers. Pas de fixette sur Champs, le problème est malheureusement global (même si la responsabilité des communistes est immense, on accuse souvent les maires de droite ne pas construire de HLM, et ceux de gauche et d’extrême gauche qui ne font que ça, ne créent-ils pas eux mêmes des ghettos ?). Nous assistons à une banalisation sans précédent de la violence, une simple altercation peut finir en meurtre. Une simple remarque en bagarre générale. Des policiers eux mêmes avouent que si les choses continuent à ce rythme, ils ne pourront plus du tout rentrer dans certains quartiers où des petits mafieux tiennent le pavé.

 

Que faire ? L’arsenal législatif est régulièrement actualisé. Mais les moyens humains (police, justice) sont-ils à la hauteur de la situation ? Est-il normal que la moitié des peines prononcées ne soient pas exécutées ? Les policiers font souvent état du fait que la majorité des crimes et délits sont commis par les mêmes individus, cela me fait penser à une célèbre loi en gestion, la loi de Pareto : 80% du chiffre d’affaires provient de 20% des clients. 80% des délits provient d’une minorité d’individus (les multirécidivistes) qu’il faut mettre hors d’état de nuire.

 

La gauche propose une allocation universelle pour les jeunes, des chèques vacances etc (cf : l’égalité réelle du sémillant Hamon). Or, cette clique de démagogiques n’a toujours pas compris que dealer serait toujours plus rentable que d’attendre une quelconque aide sociale de l’Etat (ou pire, un emploi !!!).

 

La réponse à donner est judiciaire et sécuritaire. Je suis partisan de la loi des 3 coups appliquée dans le très libéral Etat de Californie. Un referendum avait à l’époque (1994) mis en place une règle simple : au bout de 3 délits, le délinquant passe par la case prison pour un CDI d’au moins 20 ans incompressible. Aux grands maux les grands moyens, cela choquera surement ceux qui sont confortablement installés dans les quartiers tranquilles et qui ne côtoient pas la délinquance au quotidien.

 

Allons au bout du concept de démocratie participative, faisons un referendum.

 

 

Repost 0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 20:02

L’égalité réelle. Benoit Hamon, chantre de l’aile gauche du PS a pondu avec quelques camarades du parti un texte merveilleux sur l’égalité réelle. L’égalité, un socle de notre République. L’égalité devant la loi, égalité des chances, égalité sociale.

J’étais impatient de lire les 40 pages et 110 propositions de celui qui croit au fait que l’on peut vivre plus longtemps, sans cotiser plus longtemps. J’ai toujours aimé les magiciens.

 

Quelques propositions :

 

- Réduire de 2/3 le nombre de sans abris. Pourquoi 2/3 ?

 

Plafonner à un euro le prix du trajet entre domicile et bureau. Et là, c’est le drame. Comment osent-ils ? Faut-il leur rappeler qui préside le STIF ? Qui augmente tous les ans les tarifs de la RATP pour un service toujours plus détestable, des trains toujours plus sales, toujours plus en retard. Faut-il leur rappeler à ces apparatchiks que la carte Orange à tarif unique était une proposition de l’UMP du temps où Jean-François Copé briguait la région ?

 

- Une aide de 200€ pour les mineurs qui ne peuvent pas partir en vacances. Tant qu’ils y sont, construisons des camps de vacances, inspirons nous du glorieux passé de l’Est. Qu’est-ce que c’est que cette idée ? C’est ça l’égalité réelle, faire en sorte que l’Etat finance les vacances maintenant ?

 

- Une allocation d’autonomie pour les étudiants. Ayant travaillé pour le CROUS cet été, je suis assez au courant des aides auxquelles les étudiants peuvent prétendre, que ce soit pour le logement, les aides au mérite, les aides sociales, les bourses de mobilité et j’en passe. Mais non, ça ne suffit pas, comment racoler démagogiquement la jeunesse, demander au PS et à l’UNEF ! « Le CROUS aide les étudiants pour aménager l’intérieur de leur appartement ? » citation réelle d’un étudiant… Voilà où mène l’assistanat ! A attendre que l’Etat s’occupe de tout.

 

-       La recette toujours aussi miraculeuse rue de Solfé : LES IMPOTS !! cotisations patronales, impôts sur les successions, création de nouveaux impôts… Rien de bien nouveau.

 

Ce texte a été adopté par le PS et si l’on en croit Hamon et sa clique, sera une base pour le (ou la) futur candidat(e) à l’élection présidentielle. De quels problèmes de déficit parlez-vous ?

 

NB : remarques de quelques éclairés au PS. Pour Valls, il manque un chiffrage crédible au projet. Pour Rebsamen, « il faut, pour un parti de gouvernement et pour être crédible aux yeux des français hiérarchiser nos priorités, ce que le texte ne fait pas. »

Repost 0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 11:22

Hier midi, sur Canal +, Bertrand Delanoë proposait la suspension de l’utilisation du taser, suite à la mort d’un individu. Aucun rapport n’a pour l'instant mis en évidence les relations directes entre taser et décès.


Mais faisons un bref rappel des faits : les policiers ont utilisé des gaz lacrymogènes pour désarmer l’individu, il s’est enfui au 12e étage de l'immeuble, où les policiers ont fait usage du Taser à deux reprises. Selon la préfecture, il n'est pas tombé et a blessé quatre policiers après avoir été touché la première fois. L'homme a fait un malaise dans l’ascenseur qui le descendait «du 12e étage au rez-de-chaussée», et n’a pu être ranimé.

 

Par ailleurs, cette personne a utilisé un marteau contre les policiers. Mais dans sa grande clairvoyance, le maire de Paris propose de suspendre l’utilisation du taser. Et oui !! Les policiers n’auront plus qu’à se faire fracasser à coup de marteau sans pouvoir répliquer. Ou alors si, ils répliqueront avec la seule arme dont ils disposent : le 9 mm. Est-ce cela que Delanoë souhaite ? Désarmer les policiers, supprimons le flashball puisqu’il peut aussi tuer. Puis la lacrymogène puisqu’elle peut aussi provoquer la mort. Et également la matraque car un coup mal placé peut également tuer.

 

Je me demande si une formation à la bêtise est nécessaire avant de prendre sa carte au PS. Ces braves dirigeants socialistes (je ne parle même pas des communistes, ils nient la délinquance, thème de fascistes de droite) feraient bien d’aller vivre quelques jours en banlieue, voire les activités des PME locales d’herbes en tout genre. Constater l’omerta qui y règne, les menaces, les intimidations.

 

Prenons notre ville de Champs-sur-Marne où règne un important trafic de drogue dans certains quartiers. Trafic qui empoisonne la vie des citoyens. Que répond le premier magistrat de la ville ? Voyez avec la police nationale. Maud Tallet sait parfaitement comment balancer la patate chaude et se dédouaner de toute responsabilité. Faire de l’idéologie sur la sécurité des campésiens est pitoyable.

 

Surtout restons sur une bonne vieille idéologie communiste lorsque les citoyens souffrent, surtout ne pas dépenser de l’argent pour sécuriser les quartiers.

Repost 0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 09:10

C’est avec stupéfaction que je viens de découvrir que notre bien aimée et toute puissante Maire de Champs-sur-Marne, non contente de se servir du journal de Champs comme tribune politique, a décidé d’utiliser les bâtiments publics comme outils de propagande.


Maud Tallet est par conséquent hors la loi comme vient de lui signifier le sous-préfet de Torcy en lui demandant de faire retirer cette « banderole » sur la réforme territoriale.


Imaginez que chaque mairie de droite affiche sur ses mairies son mécontentement face à l’inaction constante depuis plus de 10 ans de JP Huchon, notamment en matière de transport, nous aurions entendu les hurlements de la gauche.


Il serait bon que Mme Tallet s’applique quelques règles de bonne conduite qu’elle demande à tous. 

 

Mise à jour du 13 novembre : Un camouflet pour Maud TALLET ! Une question subsiste : la propagande se fait sur le dos de qui cette fois ? Car j'imagine que la banderole n'était pas offerte par les imprimeries de la CGT.

 

Download.html

Repost 0
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 09:15

Le ministère de l'Intérieur avait annoncé mardi dernier 1,2 million de manifestants à travers la France, la CGT et la CFDT claironnaient le chiffre de 3,5 millions de participants. Avec selon eux, un «record» de 330 000 participants à Paris.

 

Sauf qu’à force de voir des différences de plusieurs millions de manifestants, la presse s’est emparée du sujet. Les journalistes de Mediapart, peu suspects de complaisance à l'égard du gouvernement, ont conclu à des chiffres encore plus bas que ceux de la police : 76 000 manifestants (89 000 pour la préfecture).

 

La société espagnole Lynce, leader mondial dans le comptage via photos et vidéos analysées par ordinateur, livrait dans la foulée son verdict : 80 330 personnes.

 

À Marseille, même rengaine : la chaîne locale LCM, l'AFP et France Bleu se sont organisés en pool pour effectuer leurs propres vérifications. Ils ont obtenu entre 16 860 et 21 690 manifestants. Soit, là encore, une estimation inférieure aux 24 500 recensés par la police.

 

La supercherie des syndicats est flagrante ! Nous verrons si mardi prochain, ou même aujourd’hui, les syndicats vont nous annoncer « plus de 4 millions de personnes dans les rues ». Le ridicule ne tue pas. 

Repost 0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 14:21


Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 13:13

Ha, les Verts, s’ils n’existaient pas, il faudrait les inventer. Toujours des réflexions profondes qui traduisent un QI proche du néant. « Il faut partager le travail », avec qui ? Avec les chômeurs ? Avec les retraités ? Non parce que là il faut m’expliquer.

 

Martine Bombart, si vous matraquez les riches comme votre « parti » le prône, pensez-vous réellement que les méchants riches vont gentiment continuer de se faire prélever plus de 50% de leur revenu ? Réfléchissez ne serait-ce que deux minutes, deux petites minutes : une personne qui a le choix entre se faire savater fiscalement OU profiter de ses revenus dans un pays moins agressif vis à vis de ceux qui ont de l’argent, que pensez-vous qu’elle fera ? Elle partira et le manque à gagner pour l'Etat sera abyssal. 

 

1600 milliards de PIB donc je dois comprendre que nous sommes riches Mme Bombart ? Oups, vous avez oubliez de mentionner les 1500 milliards de dette. Ça alors !

 

50 milliards d’euros de pertes dues aux paradis fiscaux. Et ? Que doit-on en conclure ? Lutter contre les paradis fiscaux, c’est ce que fait Nicolas Sarkozy depuis la crise, rencontrant des résistances en particulier au Luxembourg.

 

36 milliards d’euros distribués aux actionnaires. Là encore, et donc ? Si vous souhaitez reprendre cet argent, cela veut dire que vous nationalisez toutes les entreprises du CAC40. Soyez cohérente, dites le que l’on mesure pleinement la stupidité des propos.

 

3 milliards d’euros de niches fiscales réservées aux plus riches. Allez dire ça aux millions de français qui bénéficient de 50% de crédit d’impôt lorsqu’ils emploient une aide à domicile.

 

On garde le meilleur pour la fin : l’espérance de vie. Je serai curieux de savoir où vous sortez votre espérance de 63 ans pour les hommes et de 64 pour les femmes. Dans les statistiques de Daniel Guillaume ?

Je vais vous aider un peu : http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=98&ref_id=CMPTEF02216

 

Voilà, pour finir, je vous accorde le Nobel de la bêtise ! Avec toutes mes félicitations, et pourtant la concurrence était rude cette année…suivez mon regard. 

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 10:32


"Il faut rétablir la police de proximité", est-ce que payer des fonctionnaires pour serrer la main des dealers est considéré comme des emplois fictifs ?
Repost 0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 19:49

Le PS nous raconte que les jeunes ont leur premier job à 27 ans, donc logiquement, rallonger de 2 ans l’âge de départ à la retraite serait une horreur. 27 ans !! Non, vous ne rêvez pas. Ils prennent bien les français pour des imbéciles. 27 ans soit Bac + 9 !!! No comment. 

 

Continuons : Fabius. Laurent Fabius, ancien ministre des finances, plus libéral que Strauss-Kahn et Lagarde réunis. Ce baron du PS s’insurge contre les baisses d’impôt, lui qui a tant œuvré pour baisser les impôts des plus riches. Je me passerai de commentaire pour définir son comportement.

 

Aubry. "Représentée par sa présidente" (Martine Aubry) a bien fait saisir la justice le 19 juillet pour demander, l'expulsion par la force du terrain de Villeneuve-d'Ascq (occupé par des Roms ». Cohérence implacable.

 

Jean-Paul Huchon : incompétence totale à gérer les transports en Ile de France. Compétence confirmée : hausse des impôts (+ 84% depuis son arrivée). Huchon est cependant un maitre pour organiser des réceptions somptueuses (j’en suis un témoin, lors du lancement du journal de la Région en 2005, magnifique réception, des centaines d’invités, des petits fours délicieux et tout ça aux frais du contribuable francilien). Mais des fêtes comme celle-ci, il y en avait 2 à 3 fois par mois, j’ai retrouvé les invitations en faisant du tri. La gauche des barons locaux, la gauche caviar.

 

Montebourg Arnaud. La palme pour ce mois-ci. Je ne vais pas me faire l’avocat de TF1 mais la charge de Montebourg contre la chaine la plus regardée de France a comme un gout de … populisme. « Il faut leur mettre la tête sous l'eau ! TF1 c'est la télévision de la droite, de l'individualisme et du fric, du matraquage sur la sécurité… ». (Il ne doit pas connaître W9 ou Direct 8 …)

Imaginez ne serait-ce qu’un instant qu’un élu UMP parle en ces termes d’une chaine de TV. Immédiatement, SNJ, CGT and co auraient hurlé à la « persécution », à l’attaque « nauséabonde » de la part d’élus qui veulent « museler » les journalistes.

Là, aucune indignation, la bobsphère laisse insulter les milliers de personnes qui travaillent de prés ou de loin pour TF1. La bobosphère ne s’indigne pas de la ligne politique de Canal + et ils ont raison. Canal est un groupe privé, avec une ligne clairement de gauche et si les gens de droite ne sont pas contents, ils zappent. TF1 est une chaine qui ne parle quasiment jamais de politique, aucun débat n’est organisé et Montebourg voit en TF1 un monstre médiatique de droite. En plus d’avoir des intonations insupportables, Montebourg est parano. 

Repost 0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 17:18

Le conseil municipal s’est ému à plusieurs reprises lors de la séance du 27 septembre de la hausse des tarifs EDF pour cette année (de l’ordre de 4 à 8%, soit plus que l’inflation et que la hausse moyenne des salaires).

Faut-il rappeler la nature de l’activité d’EDF ? Production et distribution d’électricité. Nous avons un parc de centrales nucléaires à entretenir. Ce parc est dangereusement vieillissant et nécessite des investissements lourds. La hausse est malheureusement nécessaire et ne fait plaisir à personne. Electoralement parlant, il serait plus simple de prendre la méthode de la gauche : « un problème avec la vérité politique » dixit Malek Boutih, membre du bureau national du PS. Nous n’avons pas de concurrence, les capitaux sont liés en France et les entreprises ne peuvent pas délocaliser. Ha, j’oubliais, et il suffit d’imprimer des billets pour payer les retraites.

 

Malgré cette hausse, et comme le rappelait Mme le Maire, nous avons les tarifs les plus bas en matière d’énergie parmi nos voisins européens. Même nos élus Verts sont incapables de répondre à Mme Tallet.

Pourquoi avons-nous l’électricité la moins chère ? La France a fait le choix de l’énergie nucléaire quand d’autres étaient encore attachés au charbon. Loin d’être parfait, le nucléaire est globalement propre et extrêmement économique si l’on étale les investissements et l’entretien dans la durée.

 

Une intervention d’un élu m’a fait sourire : grosso modo  « le service public c’est le bien car les agents ont le sens du service au public ». Lorsque les agents SNCF décident de bloquer le pays pendant plusieurs jours, je doute de l’intérêt qu’il porte à leur mission de service public. En revanche, je suis assuré de l’intérêt qu’il porte pour la sauvegarde de leurs avantages, au mépris des usagers du « service public ».

Autant il est démagogique de cracher sans cesse sur les fonctionnaires, autant ce discours mielleux sur la suprématie des emplois publics sur ceux du privé est pitoyable et d’un autre âge. Les salariés de Poweo ou d’EDF ont le même objectif : servir un client. Je crois même que ceux de Poweo ont davantage de pression du fait de la taille et du jeune âge de l’entreprise.  

 

Pour être objectif, à part ces quelques remarques de politique nationale, les décisions semblaient toutes aller dans le bon sens (je parle en tant que néophyte des subtilités de la vie politique locale). 

Repost 0