Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 11:03

Quelques évènements importants se sont déroulés depuis le 19 décembre. Le pavé dans la marre jeté par Manuel VALLS sur les 35h en est un bel exemple. Mr Valls propose courageusement de passer à 37 voire 38h par semaine en contrepartie d’une augmentation de salaire. J’ai toujours pensé que le partage du temps de travail était la plus grosse supercherie des 15 dernières années, c’est-à-dire faire croire aux français que si l’on baisse le temps de travail, il faudra davantage embaucher et cela conduira à une baisse du chômage.


Mais les technocrates du PS n’avaient pas anticipé la stagnation des salaires (pour ne pas dire le gel), l’augmentation sensible de la pression au travail (faire les mêmes taches en moins de temps) et une baisse de la compétitivité de notre appareil industriel.

Cependant, repasser maintenant à 37 voire 38h ne serait pas une bonne solution dans la mesure où quelques lois ont déjà fait en sorte que les 35h soient une base sur laquelle il est possible d'aller au delà. 

 

Deuxième sujet : l’insécurité. Comme le répète à longueur de journée notre chère Maire, « il ne se passe jamais rien de grave à Champs-sur-Marne ». C’est d’ailleurs pour cela que ceux qui peuvent se le permette fuient certains quartiers devenus des repères à dealers. Pas de fixette sur Champs, le problème est malheureusement global (même si la responsabilité des communistes est immense, on accuse souvent les maires de droite ne pas construire de HLM, et ceux de gauche et d’extrême gauche qui ne font que ça, ne créent-ils pas eux mêmes des ghettos ?). Nous assistons à une banalisation sans précédent de la violence, une simple altercation peut finir en meurtre. Une simple remarque en bagarre générale. Des policiers eux mêmes avouent que si les choses continuent à ce rythme, ils ne pourront plus du tout rentrer dans certains quartiers où des petits mafieux tiennent le pavé.

 

Que faire ? L’arsenal législatif est régulièrement actualisé. Mais les moyens humains (police, justice) sont-ils à la hauteur de la situation ? Est-il normal que la moitié des peines prononcées ne soient pas exécutées ? Les policiers font souvent état du fait que la majorité des crimes et délits sont commis par les mêmes individus, cela me fait penser à une célèbre loi en gestion, la loi de Pareto : 80% du chiffre d’affaires provient de 20% des clients. 80% des délits provient d’une minorité d’individus (les multirécidivistes) qu’il faut mettre hors d’état de nuire.

 

La gauche propose une allocation universelle pour les jeunes, des chèques vacances etc (cf : l’égalité réelle du sémillant Hamon). Or, cette clique de démagogiques n’a toujours pas compris que dealer serait toujours plus rentable que d’attendre une quelconque aide sociale de l’Etat (ou pire, un emploi !!!).

 

La réponse à donner est judiciaire et sécuritaire. Je suis partisan de la loi des 3 coups appliquée dans le très libéral Etat de Californie. Un referendum avait à l’époque (1994) mis en place une règle simple : au bout de 3 délits, le délinquant passe par la case prison pour un CDI d’au moins 20 ans incompressible. Aux grands maux les grands moyens, cela choquera surement ceux qui sont confortablement installés dans les quartiers tranquilles et qui ne côtoient pas la délinquance au quotidien.

 

Allons au bout du concept de démocratie participative, faisons un referendum.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eriam 08/01/2011 20:42



Une très bonne année à vous David ! Et à bientôt sur nos blogs.