Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 23:42

Il est inutile d’attendre des initiatives et des ambitions de la part de la région Ile de France. Elle est dirigée par un certain nombre de mollusques verts et de barrons socialistes. Je ne vais pas revenir sur les décisions plus que tardives de JP Huchon concernant la rénovation et l’achat de nouvelles rames pour la ligne A.


Nicolas Sarkozy, bien avant son élection, avait pour ambition de hisser l’ile de France au rang des grandes mégalopoles mondiales. Le projet du Grand Paris, voté il y a quelques jours,  en donne les moyens. La ville de Champs-sur-Marne, au travers de la Cité Descartes en sera fortement impactée, ce qui mènera, j'en suis certain, notre maire à féliciter le chef de l'Etat dans le prochain numéro de "Champs magazine", le journal de Maud Tallet, par Maud Tallet et pour Maud Tallet. 

Trêve de plaisanterie, le projet comporte des travaux conséquents :

 

- Construction du métro automatique passant par Champs-sur-Marne et mettant notre ville à 15 min de Roissy et également de la Défense.

- Cité internationale du développement durable et donc création de centaines d'emplois qualifiés !

 transport_paris-copie-1.jpg

Que les élus socialistes et communistes ne nous fassent pas le coup du « manque de concertation », des comités de projets regroupent toutes les villes concernées.


En espérant que ce grand projet transforme en profondeur la région et change enfin la vie de milliers de franciliens qui sont contraints de passer par Paris pour faire des trajets de banlieue à banlieue.

Repost 0
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 00:51

- 9 morts de « militants » (cf vidéo) pro-palestiniens au large de Gaza = 20 minutes de reportages dans les journaux de TF1, France 2 etc

- 250 morts en moyenne tous les jours dans les affrontements au Darfour, entre miliciens islamistes et rebelles, AUCUNE COUVERTURE MEDIATIQUE, AUCUNE ASSOCIATION DE GAUCHISTES DANS LES RUES. Mais des millions de déplacés depuis 2003.

 

 

 

 

Le caractère humanitaire de cette mission est totalement ridicule lorsque l’on voit leur violence lors de l’intervention de Tsahal. Il faut savoir que l’association turque à l’origine de cette provocation est proche des terroristes du Hamas. En France, cette opération est relayée par des mouvements qui nient constamment le droit à l’existence même d’Israël (CAPJPO pour ne citer qu’eux). Associations qui se moquent totalement des crimes d’honneurs non punis contre les femmes de Gaza. Associations qui se moquent totalement de la manière dont le Hamas a pris le contrôle sur ce territoire. Associations et gouvernements qui œuvrent actuellement à galvaniser les rues arabes, extrêmement pratique pour des gouvernements qui se montrent bien plus incapables lorsqu’il est question de faire sortir leurs pays de la misère.

Comme le disait un ministre israélien, les voisins d’Israël ne sont pas la Suisse et le Luxembourg. En se retirant du Sud Liban et de Gaza, Israël a récupéré des pluies de missiles venant au nord du Hezbollah et au Sud, du Hamas. Certains sont aujourd'hui choqués de la réponse militaire d'Israël, cette réponse par la force n'est sûrement pas la bonne, elle était malheureusement nécessaire.

La seule bonne réponse aux conflits du proche-orient viendra par un traité de paix. Dans cette région, la paix ne s'impose pas, elle se construit. Personnellement, j'attends avec impatience ces "batisseurs".

 

Après autorisation d'Ivan RIOUFOL, je reproduis ici l'intégralité de son texte sur la dérive islamique de la Turquie et du bien connu Roland DUMAS, ancien ministre de MITTERRAND.

 

La nazification d'Israël, cette propagande islamiste cautionnée par certains européens, n'est pas la moindre des impostures destinées à délégitimer l'Etat hébreu. Il paye d'une désapprobation générale sa faute commise lundi dans sa réponse disproportionnée (neuf morts) à la provocation de militants pro-palestiniens, majoritairement turcs, qui ont cherché à forcer le blocus de Gaza. J'y reviendrai dans mon bloc-notes. Je veux déjà relever, ce mercredi, le parallèle fait hier soir chez Frédéric Taddei (France 3) par l'ancien ministre des affaires étrangères de François Mitterrand, Roland Dumas. S'adressant à ma consoeur Elisabeth Lévy, il a soutenu que le procédé israélien lui évoquait les méthodes d'Hitler et d'autres régimes totalitaires. En revanche, il n'a pas eu une critique contre le Hamas, "élu" à Gaza a-t-il précisé, qui dans sa charte (que j'ai sous les yeux) prône le jihad et se réclame (article 7) du prophète: "Musulman, serviteur de Dieu ! Un juif se cache derrière moi, viens et tue-le !". Quand un véritable mouvement totalitaire et obscurantiste est blanchi par un ancien ministre français qui suggère un parallèle entre la démocratie israélienne et le régime hitlérien, on mesure les dégâts qu'un tel aveuglement peut faire courir au monde libre.

 

Reste que l'erreur israélienne, qui ne doit pas faire oublier la violence des "humanitaires" contre les soldats (deux blessés par balles), a au moins ce mérite d'avoir poussé la Turquie, son ancien allié aujourd'hui très virulent, à montrer son vrai visage. C'est ce pays, en effet, qui était derrière l'opération conduite par une ONG turque (l'IHH)  proche des Frères musulmans et du Hamas. C'est aux cris de "Mort à Israël !" que barbus et femmes voilées défilent ces jours-ci dans des villes de Turquie. Elle qui jurait ces dernières années avoir suffisamment changé pour prétendre entrer en Europe se révèle clairement dans son identité islamiste, qui semble même lui donner le désir de renouer avec l'ancienne hégémonie ottomanesur le monde musulman. La constitution récente d'un nouvel axe avec l'Iran, la Syrie et le Hamas en est un signe. Il montre en tout cas à quel point était grande la naïveté des Occidentaux et singulièrement de la majorité des élites françaises. Dernièrement, Jacques Chirac évoquait encore "une communauté de destin" entre les deux pays. Se réveillera-t-on un jour?


Source : Ivan RIOUFOL
Repost 0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 23:28

Lorsque l’on est secrétaire générale d’un grand parti politique, il y a certaines phrases et attaques puériles que l’on doit éviter. Je parle ici de la comparaison entre le président de la République et l’escroc Madoff, comparaison de Martine Aubry lors d’une convention nationale du PS.

parti-socialiste.gif

Elle a expliqué qu’elle comparait les leçons de rigueur du président avec la dette qui s’est accumulée depuis son élection. Peut-on lui accorder le bénéfice du doute ? Je ne pense pas, elle est trop intelligente pour maitriser et mesurer la portée de ses propos. C’est donc encore une fois l’hôpital qui se moque de la charité lorsqu’elle dénonçait avant hier les propos de Nicolas Sarkozy sur Mitterrand, qui au passage, n’avaient rien de vulgaires. Mitterrand n’est pas intouchable ! Devrait-on aussi se taire concernant ses relations plus qu’ambigües avec le régime de Vichy sous prétexte qu’il fut président ?

 

Autre sujet, Ségolène Royal sur France 5 ce dimanche. Un carnage pour mes oreilles, écouter Mme Royal débiter des dizaines d’âneries à la minute est assez difficile, comme cette histoire de referendum. Si vous demandez aux français s’ils souhaitent travailler jusqu’à 62 ou 63 ans au lieu de 60 ans, la réponse est connue d’avance. Ce qu’il faut, c’est un débat de fond sur le financement projeté dans 10-20 ans avec les recettes attendues, les déficits prévus, les sources de revenus possibles et voir ce qu’il convient de faire dans l’intérêt de tous. Et non pas employer des mots valises qui ne veulent rien dire comme le fait le PS depuis quelques mois, avec une démagogie dans son sens le plus basique : dire ce que les gens veulent entendre : « on va prendre aux riches pour être plus justes ». On croirait entendre des communistes ! Que le débat sur les retraites prenne de la hauteur, les français y gagneront.

Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 21:03

L’action des pays européens a été remarquable la nuit dernière. En décidant de prévoir des mécanismes financiers pouvant racheter la dette de pays en difficultés, les membres de la zone euro ont frappés fort contre la spéculation. Dans le même temps, l'Europe politique et économique en sort renforcée. 


L’Allemagne après une passivité déplorable s’est finalement rangée au coté de la France. Angela Merkel est aujourd’hui très critiquée par l’ensemble de la classe politique allemande et européenne pour son attentisme qui a mené au bord du gouffre. Les journalistes allemands notent également qu’elle perd le leadership au profit de … la France !


Et oui, il est de bon ton de dire que Nicolas Sarkozy n’est pas gentil, qu’il est en train d’appliquer une politique de « rigueur » etc la sauce socialiste habituelle. Et bien je suis fier d’avoir un Président qui soit si réactif et énergique car je n’ose pas imaginer ce qu’aurait fait Martine Aubry, sectaire et dogmatique. Je suis fier d’avoir un président qui prenne la mesure du problème des déficits, qui réduise les dépenses de l’Etat pour éviter de se retrouver dans une situation à la grecque.

 

Et pendant ce temps là, dans le petit monde de Martine : on est CONTRE. Contre la réforme des retraites, contre la suppression d’un fonctionnaire sur deux et j’en passe. Une position irresponsable qui est d’autant plus choquante depuis la crise grecque. J'ai le sentiment que le PS ne vit que sur la misère et la crise, sentiment renforcé par la prise de position de Benoit Hamon qui a l'air de s'attrister de la réussite européenne !

 

ue.jpg

 

Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 13:01

La gauche se couche face aux intégristes et ce n’est pas nouveau. Le PS a adopté une position qui s’oppose à une loi contre la burqua et accuse la droite d’instrumentaliser le débat. Si je comprends bien, la droite n’aurait pas le droit de parler de certains sujets au prétexte de toujours les instrumentaliser, comme par exemple la sécurité, l’immigration, la burqua…

Donc si je suis cette logique, lorsque la gauche parle de sujets sociaux, des licenciements, elle instrumentalise le débat à des fins électoralistes et ne devrait pas en parler.

 

Cette logique absurde bien ancrée chez les Hamon ou Aubry conduit à ne plus débattre et à aseptiser les débats. Le sujet n’est pas pour ou contre une loi contre l’interdiction totale du port de la burqua, il est clair qu’il faut une loi. Le débat est d’un autre ordre : la gauche est dirigée par une poignée de technocrates qui refusent de débattre en posant des sujets tabous sous prétexte de stigmatiser telle ou telle communauté. Je voudrais revenir sur un fait marquant qui illustre bien ce point, en 2002, la France connaissait une vague d’antisémitisme jamais égalée depuis la fin de la seconde guerre mondiale. La réponse de Vaillant alors ministre de l’intérieur de Jospin était de considérer que ces faits relevaient de la délinquance (on brule une poubelle, on brule un bus, on brule une synagogue, logique). A ne pas vouloir voir en face les constats et les évolutions de la société sous prétexte que cela « stigmatiserait » une partie de la population est une position irresponsable. C’est également le cas pour la burqua : le PS considère que les français sont des débiles au point d’assimiler les intégristes à l’immense majorité des musulmans. Ou alors le PS cherche à caresser les intégristes dans le sens du poil, comme Martine Aubry sait si bien le faire en réservant des plages horaires spécifiques pour les femmes à la piscine.

 

La droite et une partie de la gauche (Mélenchon) ont compris qu’il fallait une loi car ils ont compris que certains cherchaient à tester la république. Ils savent également que laisser faire serait la pire des positions, cela favoriserait les extrémistes (FN et fanatiques religieux). D’autant plus que l’argument minable du PS est « la loi serait inapplicable », certains disaient la même chose pour les signes religieux à l’école… quelques années après, la loi sur les signes religieux est un succès et ne pose aucun problème d’application. La loi que le gouvernement veut faire passer serait tout à fait applicable : contrôle d’identité et amende. Comme pour toute infraction.

 

 

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 19:55

Puisque le texte du groupe d’opposition n’est pas parvenu auprès du polit bureau de la mairie de Champs-sur-Marne, je me permets de m’adresser directement à Mme le Maire. Le sujet est toujours le même, la démocratie locale et le droit d’expression de l’opposition municipale. Encore et toujours. Rien ne change, la majorité PS-VERTS-PCF refuse de respecter la loi. Vous disposez d’un journal entier à la gloire de la majorité municipale, ventant les mérites d’une politique qui se veut juste et dénigrant chaque action gouvernementale. Le pompon de la malhonnêteté est atteint dans le journal lorsque vous critiquez la création par l’Etat d’un service d’aide aux personnes qui ne peuvent plus payer leur loyer. Il paraît que le projet est flou. Pour être franc, le votre concernant EDF est tout aussi vaseux.

Il serait temps d’appliquer ce que vous prônez partout et à toutes les sauces : le respect ! Autre sujet d’actualité, la retraite à 60 ans, pour tous. Et bien, commencez par donner l’exemple.

 

Repost 0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 17:10

La droite clairement admis sa défaite et a déjà commencée à réfléchir sur ses erreurs stratégiques. Il semblerait qu’une partie de l’électorat qui a porté Nicolas Sarkozy à l’Elysée en 2007 ne se retrouve plus totalement dans la politique qui est la sienne actuellement : l’ouverture à gauche, les milliards accordés aux restaurateurs (dont les effets sont aujourd’hui nuls !), les chiffres de la sécurité qui ne sont pas excellents, la taxe carbone qui n'est pas toujours comprise etc

 

La pédagogie des réformes n’est sans doute pas une chose évidente mais elle est fondamentale. Il faut expliquer que l’ouverture est nécessaire, qu’on ne dirige pas un pays en le divisant en clans politiques (cf la gauche dans les régions…), que la taxe carbone est une mesure courageuse qui doit nous faire changer de comportement à travers des incitations fiscales justes.
 

En revanche, la baisse de TVA dans la restauration est souvent perçue comme un cadeau unilatéral inutile et surtout couteux en tant de crise. Plusieurs milliards d’euros de recette en moins alors que certains ministères pourraient être mieux dotés et/ou réduire le déficit public…

 

Je ne suis pas certain que le PS puisse se réjouir au point d’être arrogant comme le furent Bertrand Delanoë et Benoit Hamon dimanche soir. Il y a clairement une victoire du PS mais les socialistes sont toujours aussi peu crédibles aux yeux des français pour diriger sur le plan national. Dés l'appel de Dany Cohn Bendit, les Verts ont commencé à se chamailler. De son côté, Martine Aubry se fait narguer par Ségolène Royal et Georges Freche s'apprête à sortir un livre qui à en croire certains n'épargnerait pas la famille socialiste...

 

Repost 0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 14:19

Lorsque je vois des élus communistes qui manifestent contre des licenciements, pour la démocratie dans tel ou tel pays, contre la « dictature » du patronat etc je me dis tout naturellement, ces personnes là ont soif de démocratie et veulent être entendues ! Parfois à juste titre.

Lorsqu’on en vient aux faits, la pratique est radicalement différente. Les membres du PCF de Champs-sur-Marne se comportent de manière hégémonique, ne respectant pas la loi, ne respectant pas la démocratie.

De quoi ont-ils peur ? Que le groupe d’opposition puisse s’exprimer librement et dire certaines vérités aux campésiens ? Dans un journal d’une vingtaine de pages glorifiant les actions de la majorité frôlant le ridicule la plupart du temps, est-ce un aberrant contre pouvoir que de demander à Sainte Maud Tallet une pleine page pour l’opposition ?

Je crois même savoir que certains élus socialistes n’y seraient pas défavorables, car eux, dans leur majorité respectent nos valeurs démocratiques.

Champs-sur-Marne se targue d’être une ville « amie des enfants », pour la démocratie, vous repasserez plus tard !

Un récent article du Parisien épingle la municipalité et sa majorité pour son non respect de la loi sur la démocratie locale. 

Repost 0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 18:08

Si vous souhaitez désinformer à moindre frais, cette annonce est faite pour vous !!!! S’adresser au conseil général de Seine et Marne, au Conseil régional d’ile de France. Des experts. Ou même à Madame Tallet, maire de Champs-sur-Marne.

La recette : faire passer sous le compte « communication » des tracts, des pétitions et autres papiers mensongers sur les réformes en cours.

A quels frais ? Ceux du contribuable évidemment ! On verrait mal le PS ou pis encore, le PCF dépensaient de l’argent pour communiquer. Si cela est possible de le faire aux frais de bibi, surtout ne nous gênons pas.
 

Plus sérieusement, quelle est cette République qui permet à certains élus malhonnêtes de faire leur propagande politique à nos frais ?! Les chiffres parlent d’eux mêmes, en Ile de France, depuis l’arrivée de JP Huchon, le budget com’ est passé de 3 à 15 millions d’euros. Alors oui, Huchon peut venir pleurer sur les crédits qui lui manqueraient, oui il manque 12 millions !!! 12 millions d’euros que les franciliens auraient sans doute voulus voir d’une autre manière que dans des inepties. Par exemple dans la rénovation des rames de RER.

Plus localement, la dépense concernant le tract sur la « privatisation » de la Poste aurait pu servir pour rénover les routes de Champs sur Marne qui sont dans un état lamentable. Par exemple…

Cela fait des mois que je dénonce ces pratiques malhonnêtes de la part d’élus « du peuple », la démocratie n'en sortira pas renforcée s'ils continuent. Si le PS souhaite communiquer, je serai heureux qu'il le fasse à ses frais.

Repost 0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 20:39

Vincent Peillon. Un nom à présent rattaché à ce que la politique fait de pire. Un menteur qui persiste, signe, qui s’oppose au débat démocratique, qui demande la démission de dirigeants de la télévision publique. Un homme confronté en direct sur Canal + à ses mensonges.  

Martine Aubry…que dire de cette dirigeante d’un grand parti qui cautionne et justifie ce genre d’attitude…pitoyable.

On peut être en désaccord avec la politique d’Eric Besson, dans ce cas on va l’affronter et lui exposer ses arguments. C’est ça la politique. C’est ça la démocratie. Car on ne peut pas en même temps pleurer parce que l’on considère que l’UMP a trop de temps de parole et de l’autre laisser 30 minutes à Eric Besson pour s’exprimer sans contradicteur.

Il faudrait rappeler à Mr Peillon (et peut être à d'autres...) que nous ne sommes pas en ex-URSS, personne ne peut et ne devrait même penser à demander la tête de journalistes. 

En parlant de démocratie et de respect, je ne peux m'empécher :

Loi du 27 février 2002 relative à la
 « démocratie de proximité » dans laquelle il est demandé que « tout bulletin d’information générale sur les réalisations et la gestion du conseil municipal, sous quelque forme que ce soit, devait réserver un espace à l’expression des conseillers n’appartenant pas à la majorité municipale ».
 

Repost 0