Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 18:27

Depuis 1994. Cela fait 20 ans que Maud TALLET est Maire de Champs-sur-Marne. Qui peut honnetement dire que les campésiens vivent mieux aujourd'hui qu'il y a 10 ou 15 ans dans cette ville ? Insécurité, précarité, manque de commerce et de vie dans le centre ville, difficulté de stationnement, fiscalité. Autant de sujets non réglés depuis tant d'années. L'actuelle municipalité de gauche se gargarise de son bilan. Mais quel est-il ? Les habitants des quartiers les plus sensibles de notre ville souffrent d'une insécurité grandissante (cf Article du Parisien). Les commerces se meurent en centre ville. 

Quid du renouvellement politique dans la commune depuis 20 ans ? Toujours les mêmes qui s'échangent les fauteuils dans les commissions. 

La question n'est pas de savoir si l'on veut la droite est meilleure que la gauche (ou inversement) mais qui est capable d'apporter une véritable alternative après tant d'années de gestion communiste.

Eric BITBOL est un candidat qui regarde les problèmes sans langue de bois, ni démagogie, qui écoute et prone un dialogue franc et efficace. 

 

LeParisien 2014-3-18 1

LeParisien 2014-3-18 2

Repost 0
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 17:34

Cela fait presque 7 mois que je n'ai rien écrit. Et pourtant, l'actualité est riche. La crise est encore là malgré l'élection de François HOLLANDE, le chômage ne cesse de croitre, les inégalités sociales explosent, le niveau scolaire baisse (cf dernière étude PISA), la délinquance continue d'augmenter etc etc

Conséquence  : le pouvoir socialiste est à un niveau d’impopularité jamais égalé.

 

Un dogme tombe également. Selon les bons économistes tendance interventionniste, plus la force publique est présente, plus cela peut créer de l'activité. Verdict ? Alors certes, l'extrême gauche de Mélenchon (et les communistes de Champs) hurleront que ça ne va pas assez loin, que ce n'est pas 60.000 fonctionnaires qu'il faut recruter mais 500.000 pour faire baisser le chômage. Logique imparable, n'est-ce pas ? Et pourtant, rien ne baisse malgré la bonne volonté dogmatique des collectivités locales de gauche qui explosent les dépenses publiques en embauchant.

Conclusion : la dépense publique est au plus haut, le chômage ne recule pas. Alors, mesdames et messieurs les socialistes/communistes, d’où vient le problème ? Allez voir du côté de l’offre peut être, du coût du travail, de notre code du travail en 25 volumes, des nouvelles taxes pondues chaque jour par des énarques de Bercy qui n’ont jamais mis un pied en entreprise.

 

Autre sujet : le bilan de Mme TALLET. Est-il positif ? Mme Le Maire se targue d'être aimée au sein des campésiennes et des campésiens. L'exercice est amusant car si l'on creuse avec eux, ils se rendent rapidement compte que la vile n'a pas bougée depuis des années. Ville animée ? Ville sûre ? Ville attractive économiquement ? Des commerçants qui font vivre nos quartiers ? De la sécurité dans nos rues ? Globalement, le « non » l’emporte sur l’ensemble des sujets. Nous devons faire comprendre que nous n’élisons pas un/une Maire parce qu’il serait « sympatoche » mais pour son efficacité et sa vision. De leur côté, quelles solutions proposent les socialistes de Champs-sur-Marne ? Pas grand chose. D'ailleurs, à la lecture de leur dernier tract, je pense remettre une médaille à celui qui a lu une proposition claire sur la police municipale. "Ptet bien que oui, mais faut voir". Du François HOLLANDE à l’état pur. "On va réfléchir, on va créer une commission composée de fonctionnaires que l'on recrutera pour étudier la question et on remettra le rapport d'ici 4 à 5 ans". C'est à peine caricatural.

Le mot "prise de décision, courage et clarté" doivent être étrangers à cette petite élite qui doit chercher ses éléments de langage à Solférino pour être aussi vagues !

 

Plus que jamais, nous avons besoin d’alternance dans cette gestion !

Repost 0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 15:56

Je reprends ici la publication des élus d'opposition qui s'insurgent contre l'augmentation de 30% que les élus de gauche se sont attribués !! La moralisation de la vie politique, c'est maintenant !!

 

LES ELUS SOCIALISTES DE LA COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION

S’OCTROIENT UNE AUGMENTATION DE 30%.

Depuis le 1er janvier, le SAN a été remplacé par la Communauté d’Agglomération du Val Maubuée. Les anciens élus du SAN, devenus nouveaux élus à la communauté d’agglo, viennent de se voter, à la majorité, une augmentation de 30% des indemnités du président et des quinze vice-présidents !

Certains élus socialistes ont quitté la séance avant le vote, montrant ainsi leur grand courage politique, mais leur groupe a voté POUR. Donc, Jean-François Piotrowski et Julie Gobert, conseillers municipaux de Champs et vice-présidents d’agglo, verront leurs indemnités augmenter de 30%.

Les élus communistes ont voté contre mais n’ont pas encore fait savoir sur quelle ligne budgétaire ils reverseront leur augmentation ! En attendant, les élus Campésiens Daniel Guillaume et Michel Bouglouan verront leurs indemnités augmenter de 30%.

Pour bien assoir leur majorité, ces élus se sont octroyés 2 postes supplémentaires de vice-présidents rémunérés. Par contre, ils nous refusent toujours toute représentativité alors que nous avons reçu la confiance de plus de 36% des votants de Champs sur Marne.

Pour Paul Miguel, le président, il y a accroissement des compétences, donc, les indemnités doivent augmenter. Il estime que les SAN ont été oubliés depuis des années et que les rémunérations auraient dû suivre depuis longtemps. Encore une chance qu’ils ne se soient pas voté un rappel au titre de la rétro activité !

Nous, nous estimons que, s’il y a transfert de compétences et de charges de la commune vers la Communauté d’Agglo, il faut baisser les indemnités des élus qui « touchent » des 2 côtés ! Il faut dégraisser les services des communes pour les mutualiser entre eux. Vous, les élus de la Communauté d’Agglo, cessez de dilapider un argent public qui ne vous appartient pas. Sinon, la sanction, en 2014, sera exemplaire.

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 13:15

"Moscovici ne pense plus en français, il pense finance internationale"

 

Mais qui a dit une chose pareille ? Ca ne peut être que le fruit de l’extrême droite. Ce vocabulaire. Cette rhétorique. Ce goût douteux pour mêler l’origine des gens et leur politique.

 

Allez, une autre : les 17 salopards de l'Europe" faisant référence à l'attitude des 17 gouvernements de la zone euro à l'égard de Chypre. "Dans ces 17 salopards, il y a un Français, il a un nom, il a une adresse, il s'appelle Pierre Moscovici et il est membre du Parti socialiste"

 

Qui peut donc crier les noms à la vindicte populaire, Jean-Marie Le Pen ?

 

Ce n’est pas le FN. Ce ne sont pas les membres de la droite populaire. Ce sont des communistes. Des communistes qui utilisent l’insulte, et pire encore, qui doutent du patriotisme d’un ministre qui penserait « finance internationale ». Ca sent bon la propagande des années 30 chez les communistes. Rien de nouveau d’ailleurs. Je précise que je n’ai aucune sympathie particulière pour le gouvernement socialiste qui n’a toujours pas pris la mesure de la crise.

 

Pour réagir politiquement face à la crise et au gouvernement, la seule chose d’intelligent que trouvent à faire les cadres-trolls du PG/PCF, c’est d’insulter, d’invectiver (n’étant pas élu, je ne m’applique pas ce que je prône, je dois avoir un petit quelque chose de socialiste au fond de moi !). On comprend mieux le comportement sur le terrain de certains de leurs amis politiques, notamment à Champs sur Marne. Faute de produire une pensée, on produit une insulte. Faute de produire une politique, on produit un dogme.

 

Qu’aurait-on dit (et les journalistes avec) si Le Pen, Copé, Fillon avaient dit la même chose de Moscovici ? « Raciste, fasciste, c’est à cause de Sarkozy que le discours raciste s’est libéré !! ». Mélenchon se libère tout seul. 

 

Les socialistes de Champs continueront-ils à s’associer à la bête immonde ?

Repost 0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 10:04

Les affiches du PCF sont toujours délicieuses et pleines de bon sens : « baissez les taxes, baissez les prix ». Mais que dire ? On reste sans voix devant tant de bon sens !! Tant d’intelligence.

 

 

arton973-2a9a0.jpg

 

Du coup, on se dit qu’on petit cours d’économie à nos amis du PCF, Maud Tallet en tête, ferait le plus grand bien.

 

A l’école, j’étais sensible aux cas concrets donc en voici un :

Madame X et Monsieur Y ont des revenus mensuels de 4000€/mois. Hors le couple a une folle envie d’acheter une grosse voiture, une Porsche (ou une Jaguar, ils hésitent encore !). Le problème est que la voiture coute 80.000€ et la banque ne peut pas les suivre du fait de leur trop faible revenu par rapport à leur envie. La réalité impose donc à Madame X et Monsieur Y de ne pas acheter cette voiture et de se rabattre sur un modèle plus abordable.

 

La France, c’est à peu prés pareil que ce couple. Des revenus trop faibles pour des dépenses trop importantes, un endettement colossal qui impose de devoir faire des concessions, des arbitrages douloureux. Car oui, on ne taille pas dans le budget de l'éducation par plaisir ! 

 

C’est effectivement plus vendeur de dire « baisser les prix, augmenter les revenus » que de confronter les français aux réalités. Mais qu’attendre du PCF ? Comme le FN, ils ne veulent pas gouverner, alors les principes de réalité économique, c’est bon pour les autres. Le PS se met petit à petit en face des réalités, prônant l’augmentation de l’âge légal de départ à la retraite (oui, après avoir dit que ce n’était pas la solution il y a 1 an et après avoir défilé contre le recul à 62 ans, voilà que 65 ans serait pas mal selon l'aile gauche du PS. C’est ça le PS, mais ils ne sont plus à une contradiction près). Le PCF lui est constant dans la bêtise, 60 ans pour tous, 32h pour tous, 1700€/mois au minimum pour tous, et la gratuité de tout pour tous. Et je ne caricature presque pas.

 

Et le pire, c’est que notre ville de Champs est dirigé par cette idéologie.

Repost 0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 19:50

Mise à jour du 12 avril : Et comme par magie, mardi soir, plus rien. Serait-ce une rue sensible ? Car dans d'autres quartiers, le PCF méprise tout autant les règles de civisme. Sur les photos ci-dessous, nous voyons des employés de la mairie qui nettoient courageusement les traces laissés par ces voyous (oui car salir l'espace public et laisser à la collectivité le soin de payer est un comportement de voyous). Qui va payer ? Je demande donc à ce que la marie engage une procèdure contre le Front de Gauche, comme le prévoit la loi, car les campésiens n'ont pas à financer les conséquences du comportement de certains. 

 

P1010838La bétise canine : marquer son territoireP1010837.jpg

 

Je viens de voir avec stupeur que tout le mobilier public aux alentours de la Rue Auguste Vallaud avait été recouvert d’autocollants à la gloire du Front de Gauche.

 

Doit-on y voir un hasard entre cet affichage sauvage, illégal et carrément dégelasse et certains habitants de cette même rue ?

 

Monsieur Guillaume étant très pointilleux sur les textes de loi, en sa qualité de 1er adjoint, je rappelle :

 

Depuis la loi du 29 décembre 1979 et la "loi BARNIER" du 2 février 1995, relative au renforcement de la protection de l’Environnement, l’affichage non commercial en dehors des emplacements destinés à cet effet, constitue un affichage sauvage. Quelle que soit la nature de l’affichage (commercial, non commercial ou politique), ce texte prévoit des sanctions administratives... L’enlèvement et les frais d’exécution sont supportés par celui qui a apposé, fait apposer ou bénéficié de la publicité, dès lors qu’un affichage ou une pré signalisation sont signalés :

 sur un arbre,

 dans un site classé ou sur un immeuble inscrit ou protégé,

 sur un bien immobilier, sans l’autorisation écrite du propriétaire,

 sur le domaine public et privé (murs de soutènement, ouvrages publics, candélabres, etc.)

 

Par ailleurs, la "loi BARNIER" prévoit que des sanctions pénales peuvent être prononcées par les tribunaux en cas d’infractions.

 

Je demande donc à la Mairie de déposer plainte contre le Front de Gauche qui est le « bénéficiaire » de cet affichage sauvage massif. Nous verrons donc si Mme Tallet est attachée à l'environnement et à la propreté. 

Repost 0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 15:53

Mais qui est responsable de la situation des transports en Ile de France ? A priori, le STIF, donc depuis 2005, J.P Huchon (PS).


Que nous raconte Maud Tallet dans sa Pravda mensuelle ? "Qu'il a fallu attendre que la région IDF soit majoritaire au STIF pour que des améliorations soient possibles".

On croit rêver !! Huchon préside le STIF depuis 2005 !! 2005-2012 = 7 ans !! Et Tallet nous raconte qu'il faut 7 ans pour que 2 lignes de bus changent dans notre ville ?! De la manière la plus tranquille qui soit, Maud Tallet ment. Elle omet également le fait que le tarif unique du pass Navigo (qu'elle soutient) était une proposition du candidat Copé (UMP) voilà plusieurs années. Elle oublie de dire que le STIF a des priorités "parisiennes" (TRAM parisien qui coute plusieurs centaines de millions d'euros) quand les banlieusards que nous sommes se contentent d'un réseau de RER pitoyable, avec des rames bondées de 7h à 10h et de 16h à 19h. Et que c'est Sarkozy qui a initié le projet du Grand Paris qui donne la priorité aux villes de banlieues.

 

Petite note amusante : on nous raconte que le vaillant Daniel Guillaume (chantre du respect !) était à l'origine d'un beau projet concernant les transports en 2005. Qu'en est-il 7 ans après ? Quid de 7 ans de salaire au SAN ? Pas grand chose. Rapport temps-efficacité assez proche des standards communistes. "D'autres choix sont possibles", cette remarque ferait hurler (de rire ?) n'importe quel usager du RER, cela fait des années que la gauche et ses alliés communistes et Verts dirigent la région et le STIF et la situation ne fait qu'empirer et les tarifs augmentent. Je me demande si les élus du peuple prennent souvent le RER A (peut être que la C6 est plus agréable...mais ça fait moins proche du peuple).

 

Et pour finir la critique de ce magnifique article, on apprend que la mairie se bat depuis... 1985 !!! Je ne sais pas si nous devons rire ou pleurer...27 ans plus tard, nous avons 1 bus de plus par heure !!! Wouhou !!!! Champagne !!! 

 

NB : Dans le cadre de la décentralisation, l’État s’est retiré le 1er juillet 2005 du conseil d’administration du STIF, qui est depuis présidé par le président de l'Île-de-France.

 

Page 13, une phrase qui en dit long sur la bétise de cette municipalité "les moyens financiers existent pour assurer des services publics de qualité pour tous (...) à la place de dilapider 400 milliards que le gouvernement a réussi à trouver pour les banques en pure perte".

Si Maud Tallet veut nous expliquer cette phrase qui sous entend que le gouvernement a donné 400 milliards aux banques.

Il s'agit en fait d'un prêt accordé entre 2008 et 2009 à plusieurs banques, qui a été remboursé depuis, et avec interêts et non d'un cadeau de 400 milliards comme l'affirme le Maire, de manière stupéfiante. La manipulation des masses à travers les mots a un sens, les régimes fascistes en usaient et abusaient à une certaine époque pour désigner des coupables faciles.

Repost 0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 23:10

La première crise majeure que nous avons traversé en 2008 était celle du système bancaire, notamment américain. Subprimes, fonds spéculatifs, bonus inconsidérés ont mené à des excès dont beaucoup ont fait (ou font encore) les frais. Cette crise a décrédibilisé le capitalisme à outrance.

 

La crise que nous vivons aujourd’hui est celle des Etats. Des pays comme la Grèce, le Portugal ou l’Italie n’ont pas su gérer leurs finances publiques. Fraude fiscale, dépenses inconsidérées, manque de rigueur… Cette crise devrait totalement décrédibiliser ceux qui prônent encore une intervention sociale plus poussée que ce qu’elle est aujourd’hui. Au PS, nous avons encore des propositions ahurissantes, Aubry et ses emplois jeunes, Hollande et ses 50.000 postes d’enseignants supplémentaires. Une cure d’austérité s’impose partout, les comptes doivent repasser à l’équilibre. Des recettes nouvelles sont possibles, niches fiscales à raboter, TVA à 5,5% inutile et inefficace à supprimer. Concernant l’éducation, thème bien aimé de notre municipalité (à juste titre), il est évidemment difficile d’apprendre à lire à une classe de 25 ou 30. Je me souviens lorsque j’étais en CP, nous étions 16. Il n’y a pas de secret malheureusement. Pour financer un tel dispositif sans aggraver les déficits, il serait envisageable de demander aux enseignants de passer à 19 ou 20h par semaine (contre 18h actuellement). Des économies seraient réalisées dans le secondaire, pour transférer des moyens aux petites sections. Certains au PS réclamaient de faire venir les enseignants pendant les vacances, leur demander de passer de 18 à 20h reviendrait à leur permettre d’avoir des classes moins chargées également. 18h de cours à 30 élèves par classe ou 20h de cours à 30 élèves, je pense que la fatigue est dans le premier camp.

 

De son coté, Mme Tallet, au lieu de proposer cogne sur les riches. Mais elle n’a toujours pas compris que ça ne fera pas avancer le débat. Elle se comporte comme Marine Le Pen qui s’en prend à une certaine catégorie de la population en les prenant comme bouc émissaire. Chacun le sien, à l’extrême droite, ce sont les étrangers, à l’extrême gauche, ce sont les riches. 

Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 18:24

La mairie de Champs-sur-Marne va se retrouver une fois de plus devant ses contradictions : comment expliquer aux campésiens que l’on est la ville amie des enfants mais que l’on censure sans aucune gène ? Le tract distribué par l'opposition aux campésiens le montre parfaitement.

 

L’opposition s’est vu refuser son texte, pourtant arrivé dans les temps au service de relecture du polit bureau de Maud Tallet. Ce texte évoquait les démissions successives du groupe d’opposition et le traitement qui leur est infligé lors des séances publiques.

Le groupe d’opposition est constitué de 6 élus, souvent agressés verbalement par le sémillant Daniel Guillaume, 1er adjoint.

 

Il a déclaré en séance que « si l’opposition de droite n’a rien à dire, qu’elle se taise à jamais ». Cette phrase se passe de commentaire tant elle respire la stupidité et le mépris des valeurs démocratiques.

 

J’invite les campésiens à assister à au moins un conseil municipal pour qu’ils observent les agissements de cette municipalité socialo-communiste.

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 15:04

Cela fait deux mois que sur le journal de la commune, la mention « texte non parvenu » apparaît sur l’encart de l’opposition. Depuis 2 mois, la municipalité de gauche CENSURE l’opposition, les textes sont toujours envoyés en temps et en heure mais subissent la censure du Polit Bureau.

 

medium_censure.gif

 

Les vieux réflexes staliniens des communistes de Champs-sur-Marne sont encore présents. Une bonne opposition pour le 1er adjoint, Mr Daniel GUILLAUME, est une opposition muette (ou que l’on fait taire par tous les moyens). Ce cher Monsieur qui a oublié le sens de certains mots comme « respect » et « liberté d’expression » voulait il y a quelques mois, faire fermer ce blog. Non content de pouvoir le faire, il censure l’opposition.

 

Pour avoir assisté à quelques conseils municipaux, notre 1er adjoint voit en l’opposition municipale des conseillers spéciaux du Président de la République, en accusant les 6 conseillers de tous les maux du pays.

 

Cher Daniel Guillaume, chère Maud Tallet : combien de fois avez-vous dénoncé les atrocités des régimes communistes, leur nature intrinsèquement fasciste ?

 

Champs-sur-Marne, ville « amie des enfants », mais question liberté d’expression, vous repasserez.

 

Repost 0