Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 13:40

Je ne sais pas si c'est juste une impression, mais j'ai cru remarquer que notre ville manquait cruellement d'animation.

 

 

 

Ma mémoire est peut être défaillante, mais je n'ai pas vu de fêtes particulières, de soirées de Noël ou même d'organisation de réveillon comme il en existe tous les ans depuis des années à Gournay sur marne. Bien sûr, pour ceux qui se débrouillent pour fournir à eux même leur propre animation, cela n'est pas gênant en soi.

 

 

 

Mais pour ceux qui n'ont rien de prévu? Je pensais notamment aux personnes âgées, qui sont par moments dans le cas d'un "abandon", je n'ai pas cru remarquer une animation quelconque pour ces personnes là, alors que les communautés diverses et variées (nous pensons notamment aux Martiniquais ou aux Portugais) qui elles font des fêtes.

 

 

 

Suis je le seul à avoir cette impression de délaissement, qui dépasse simplement les fêtes, où alors est ce un fait ? Même un petit marché de temps en temps serait une idée appréciable, car parfois on pourrait vraiment appeler Champs sur Marne une "ville-dortoir" où rien ne se passe.

 

 

 

Pensez vous qu'il faille changer les choses? Libre à vous de faire des propositions, toute contribution est la bienvenue !!

 

 

 

 

Repost 0
Published by Changeons Champs - dans Changeons Champs-sur-Marne
commenter cet article
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 11:14

Les travaux sur l’avenue du Général de Gaulle sont enfin terminés. Nous avons à présent une (relative) belle avenue et…l’apparition d’une piste cyclable. En soi pourquoi pas mais je dois dire que sur cette avenue, je n’avais jamais vu de cyclistes, peut-être viendront-ils à présent, l’avenir nous le dira...

            Cependant, les pistes cyclables du bord de marne (où le trafic des vélos est bien plus dense que sur l’avenue du General de Gaulle, logique d'ailleurs...) ne sont toujours pas bien sécurisées : de nombreuses crevasses existent encore et il n'existe aucune séparation avec la route…

La logique de la mairie m’échappe : réduire la largeur des voies automobiles sur l’avenue du Général de Gaulle (ce qui est parfois dangereux lorsque l’on croise de grosses voitures), élaborer de très LARGES pistes pour des cyclistes qui n’existent pas à cet endroit de la ville et ne pas améliorer celles qui existent et qui sont très empruntées sur les bords de marne.

 

 

 Je vous laisse juge d’aller apprécier par vous même cette « logique » et la démesure du trottoir qui jouxte la piste cyclable…je vous épargne le coût de ces infrastructures.

Repost 0
Published by Changeons Champs - dans Changeons Champs-sur-Marne
commenter cet article
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 09:25

Encore une année où l'automne se prolonge jusque fin décembre à Champs (sur les trottoirs de certains quartiers). En effet, la mairie ne doit pas trouver nécessaire de nettoyer les amas de feuilles qui stagnent depuis maintenant plus de deux mois en particulier dans le quartier des bords de marne. Il a fallu téléphoner aux services techniques pour qu’une équipe daigne se déplacer et…nettoyer 10m²(l’équivalent de mon trottoir…) ; mes voisins n’ont donc pas eu droit au même privilège.

                La mairie attendra peut-être qu’il y ai un accident pour faire correctement son travail sur la totalité de la commune ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Changeons champs - dans Changeons Champs-sur-Marne
commenter cet article
25 décembre 2006 1 25 /12 /décembre /2006 19:53

Article tiré du journal de la commune de Champs :

Notons que Champs-sur-marne est la seule ville du SAN à refuser la création d'une police municipale qui est pourtant un moyen efficace pour lutter contre la délinquance "locale".

Au cours des délibérations du 25 septembre dernier, le Conseiller Municipal communiste, Adjoint à l'Enfance et à l'Education a rendu compte de la rentrée scolaire dans la commune : tout s'est bien passé ; comme d'habitude.
Il est vrai que l'équipe de la majorité s'est toujours complu à dire que tout est calme à Champs sur Marne et qu'il y fait bon vivre, au mépris de l'information locale la plus élémentaire.

 

 

 

 

Ce n'est certainement pas l'avis des étudiants de la Cité Descartes qui par cinq fois consécutives se sont fait violemment agresser à Champs sur Marne :
Une fois, de jeunes malfaiteurs cagoulés et armés ont fait irruption dans un appartement de la cité universitaire " Montesquieu " et ont dévalisé des locataires de tous leurs biens. Une autre fois, c'est à coup de matraque qu'ils ont estourbi des étudiants de l'école des Ponts et Chaussées sur l'esplanade qui mène au RER, face au CROUS.
Une autre fois encore, c'est un vol à l'arrachée en plein jour, avenue Ampère …

 

 

 

 

Ces élèves-là seraient-ils laissés pour compte, ne feraient-ils pas partie également de notre jeunesse ? Combien de temps allons-nous laisser faire ces malfrats martyriser nos jeunes en toute impunité ? En effet, la question se pose plus que jamais dans notre commune car la recrudescence de la violence n'est pas l'apanage seul de notre département voisin, le 93.
Alors que notre pays compte plus de 20.000 agents de police municipale, la majorité municipale de gauche s'oppose à une telle implantation dans notre commune. Selon Madame le Maire, cela relève du pouvoir régalien et la charge des opérations de police revient à l'Etat.

 

 

 

 

Nous rappelons ici que la police municipale, organe municipal de proximité, est compétente pour tout ce qui relève de la sécurité, sûreté, salubrité et la tranquillité publique selon l'article L2212-5 du code général des collectivités territoriales. C'est une fonction administrative que l'on appelle aussi "pouvoir de police du maire". La police municipale, c'est une politique de proximité permettant de restaurer le lien social par l'écoute, le dialogue avec les habitants et l'aide apportée aux victimes et aux personnes en difficulté.

Qu'en faites-vous Madame TALLET de ce pouvoir qui relève de votre devoir ?
Afin d'éviter l'irréparable, il est temps de reconsidérer votre politique. A l'instar des milliers de Français qui approuvent le travail de leur police municipale, il faut maintenant protéger les Campésiens avec de réels moyens de prévention et de sécurité.

                                                                    Groupe Champs pour Champs

 

 

 

Repost 0
Published by Changeons Champs - dans Changeons Champs-sur-Marne
commenter cet article
25 décembre 2006 1 25 /12 /décembre /2006 19:11

Article paru dans le Parisien (19/12/2006)

Après l'affaissement d'une cave, les commerçants s'entraident
Gilles CORDILLOT

 

 

 

 


Depuis hier matin, les clients de la pharmacie au 18, rue de Paris à Champs-sur-Marne sont invités à déposer leurs ordonnances juste en face, chez la fleuriste. Tandis que, sur le rideau de fer baissé de l'épicerie mitoyenne, une affichette encourage ceux qui veulent des fruits et légumes à se rendre à la salle du presbytère. Même si tout cela peut paraître étrange, c'est pourtant très sérieux. Depuis l'effondrement, vendredi soir, d'une cave située sous l'épicerie, la solidarité commerçante s'est organisée.
Crocifissa Fligliola reste debout devant la pharmacie, décontenancée. " Je dois acheter du sirop contre la toux, et je ne sais pas combien il coûte... Tant pis. Je vais aller ailleurs... A Mattéoti ou même chez Carrefour. Mais ça fait loin. " Finalement, elle confiera, non sans réticence, son ordonnance à Christelle, la fleuriste. Le pharmacien espère rouvrir son officine demain ou jeudi. Auparavant, des travaux de confortement devront être réalisés afin que les clients ne courent aucun risque.
En revanche, Jean-Pierre Richard, l'épicier du Cours des Halles, ne rouvrira probablement jamais. Car, chez lui, les dégâts s'avèrent beaucoup plus sérieux. " De la cave, on voit le parquet de mon magasin, explique Jean-Pierre. Un confrère épicier m'a acheté tous les légumes qu'il a pu. Et la municipalité me prêle la salle du presbytère pour écouler le reste, j'avais l'intention de prendre ma retraite en 2007. Je vais certainement avancer un peu cette date. Le plus désolant, c'est que maintenant le fonds de commerce est devenu invendable... "
Mais il reste encore à régler le cas des locataires qui habitent les étages supérieurs du bâtiment, soit quatre logements en comptant celui du pharmacien. " Un étudiant a été accueilli dans de la famille, explique la mairie. Un autre a réussi à se reloger lui-même. Reste une solution à trouver pour une famille avec deux enfants. " Actuellement, la mairie paie pour son hébergement provisoire à l'hôtel Ibis".

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Changeons Champs - dans Changeons Champs-sur-Marne
commenter cet article