Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 12:19


Toujours des mots, encore des mots, les mêmes mots… Telle pourrait être la nouvelle chanson de la municipalité campésienne. Avec au moins un mois de retard, je découvre une enveloppe de la Mairie de Champs. Ha, me dis-je, la patronne nous écrit. Bingo ! Comme souvent, une belle lettre dans une belle enveloppe (évidemment sur papier recyclé, ca coule de source…<-- ironie) multipliée par 10 000 voire 15 000 foyers = dépense de communication absurde et scandaleuse en ces temps difficiles.

 

Mais nous avons peut être de l’argent à Champs ? Et…nan ! Puisque lorsque j’ouvre cette jolie enveloppe, je découvre que c’est la catastrophe, que la mairie n’a pas d’argent, que l’Etat nous abandonne lâchement. Mais pourquoi donc dépenser plusieurs milliers d’euros pour une lettre qui au mieux sera vaguement lue, au pire sera mis dans nos poubelles jaunes (car les campésiens, eux pensent à leur environnement !!).

 

« Voilà Madame, Monsieur, ce dont je voulais vous informer au moment où la municipalité va engager son processus d’élaboration du budget pour 2009. Budget qui pourrait connaître une baisse d’au moins 400 000 euros »

 

Ceci est sans doute faux puisque la municipalité communiste se permet ces largesses de communication, qui ressemblent d’ailleurs plus à de la propagande payée par le contribuable qu’à un véritable constat. 

Repost 0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 10:38

Après le traditionnel baratin sur l’éducation (désormais en page 2 tous les mois), passons à l’éloge de la paresse, du temps libre dans l’édito de la page 3. Une belle philosophie que le professeur Tallet inculque à ses G.C (gentils campésiens) en cette période de vacances : « il ne faut pas renoncer à son temps libre, à ses hobbys […] ».

 

Quel beau discours, courageux, ambitieux pour la nation. Je me demande pourquoi j’ai préféré voter pour un homme qui disait qu’il fallait « travailler plus ». Suis-je masochiste ? Non, j’ai surement du me dire que la démagogie n’apportait rien de bon au pays. Démagogie selon laquelle on raconte aux français qu’ils peuvent travailler moins tout en gagnant plus (la fameuse logique des 35H dont nous payons encore aujourd’hui le prix).

La logique voudrait que pour gagner plus, il faut travailler plus, rien de révolutionnaire là dedans.

Et pourtant si ! Professeur Maud Tallet dit : « il n’y a pas de fatalité à la baisse du pouvoir d’achat » (une phrase de campagne de Nicolas Sarkozy…le PCF recycle). « Il y a les profits ». Ha !! Les fameux profits !! Lorsque l’on manque d’imagination, de ressource, de créativité, on va chercher chez ceux qui en ont : les entreprises. Si au hasard, Renault fait 2 milliards de profits, l’Etat doit simplement puiser dans ce beau réservoir que sont les entreprises pour financer ses dépenses…imparable !

 

J’ai cependant bon espoir pour que ce genre de propos simplistes, démagogiques et populistes s’atténuent avec le temps…

Repost 0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 13:57

Cela faisait un moment que je n’avais pas pu me délecter devant un tract de Maud Tallet avec toujours le même refrain : les démons capitalistes conspués, le gouvernement au service de Bouygues, l’éducation en voie de privatisation…Il est question d’éducation dans son dernier tract avec quelques perles :

 

« Les élèves vont se cantonner à être des exécutants de l’économie capitaliste » à elle a le mérite d’être davantage comique que Bigard…

 

« On les surcharge d’heures supplémentaires » à en tant qu’ancienne enseignante, Maud Tallet devrait savoir que personne ne peut imposer des heures supplémentaires si l’enseignant ne le souhaite pas.

 

Nous sommes donc face à la désinformation flagrante de la maire communiste Maud Tallet qui finance sa propagande aux frais du contribuable. Pour une gestion qui se veut saine et démocratique…on commence à connaitre la chanson, faites ce que je dis, pas ce que je fais.

 

Rétablissons la réalité concernant l’évolution du budget de l’éducation nationale. En 2000, le budget était de 55 milliards d’euros, en 2002 de 61 milliards et en 2005 de 66 milliards d’euros. Le budget pour 2007 est de 77 milliards d’euros !! Les crédits prévus pour l'enseignement scolaire en 2007 atteignent 58 milliards d'euros soit une hausse de 1,3% par rapport à 2006. Concernant le supérieur, le budget est en hausse de 5% par rapport à 2006.

 

Expliquez-moi où sont les économies faites sur le dos des élèves si tous les ans le budget est plus important ?

 

Ceci n’empêche pas la gauche de nous faire tous les ans le coup du « on veut casser l’éducation et le service public ». Personnellement si je voulais casser l’éducation, je n’augmenterais pas le budget alors même que les effectifs baissent.

 Mais bon, Maud Tallet semble être une habituée de ce genre de raccourci et de contre vérité. Elle se garde bien de dire que depuis la rentrée, des heures supplémentaires sont mises en place pour aider dans certains collèges les élèves qui rencontrent des difficultés. De plus, les stages de remise à niveau dans les écoles se sont étendus. Elle se garde bien de dire qu’au final, ce ne sont pas 11 000 postes non remplacés mais environ 3 à 4000 si l’on tient compte des heures supplémentaires accordées et acceptées par les enseignants. En ce qui concerne le supérieur, Maud Tallet oublie de dire que les constructions de logements vont s’accélérer, que les campus vont être rénovés (2 milliards d’euros en plus), que les bourses sont étendues.

 

Autre question, pourquoi ce tract est imprimé aux frais des campésiens ? Si Maud Tallet veut sensibiliser de manière partisane ses administrés, qu’elle le fasse avec l’argent du PCF. Ce tract est donc doublement choquant, par son contenu creux et par sa méthode de diffusion.

Repost 0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 18:37

Le texte suivant est à prendre avec humour. Pas d’offenses inutiles, juste un éditorial que j’anticipe car il est dans l’esprit de l’actuelle municipalité : prévisible, rebattu et sans un mot sur la commune. J’espère que les 6 ans à venir se feront dans un climat moins national lors des conseils municipaux sans nous rabattre tous les jours que Sarko est un grand méchant…



Carton rouge à Sarkozy :

 

Les urnes ont parlé ce dimanche 9 mars. Dans notre commune, vous avez été près de 64 % à avoir rejeté la politique antisociale et ultralibérale du  gouvernement et de M. Sarkozy.     

 

A l’échelon national, c’est la débâcle à droite. M. Sarkozy qui déclarait aux Français il y a presque un an « je ne mentirai pas, je ne vous trahirai pas » n’a visiblement pas respecté sa parole.

 

Presqu’un an après son élection, le pouvoir d’achat dont il s’était fait le Président n’a toujours pas augmenté. Au contraire, les prix n’ont cessé d’augmenter plus vite que les salaires, les riches ont continué à s’enrichir et les pauvres à s’appauvrir. Les Français qui lui avaient fait confiance il y a un an se sont sentis trahis et lui ont manifesté leur mécontentement par les urnes en lui faisant subir un véritable camouflet.

 

Les nombreuses incartades du président de la République, la surmédiatisation malsaine de sa vie privée, sa politique et celle de son gouvernement qui favorise les plus riches, le patronat et le MEDEF, aux dépens des salariés et des plus modestes, ont finalement exaspéré les Français.

 

Heureusement, le refus de cette attitude a triomphé dans  des communes où il fait bon vivre, où la démocratie participative s’exprime pleinement, et où l’on respecte les gens pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’ils ont.

Ensemble, nous continuerons dans notre belle entreprise !

 

Rappel : CECI EST DE L’HUMOUR !

 

PS : Plus sérieusement, Olivier Faure (le 1er des socialistes à Champs) n’est pas Maire adjoint comme on le laissait croire. Par contre le 1er Maire adjoint n’est autre que Daniel Guillaume.

Repost 0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 18:58

Avec 63.5% des votants, Maud Tallet est réélue. Une large avance qui peut s’expliquer (en partie) par la faible mobilisation des électeurs (52% contre plus de 85% pour les présidentielles à Champs), un contexte national qui aurait pu être davantage favorable et il faut bien le dire, une politique communale forte de certains succès (bien qu’il reste de gros chantiers à réaliser).

Par ailleurs, j’ai trouvé cette campagne passionnante (il est cependant regrettable que la mobilisation soit si faible), digne même si parfois certains élus ne se sont pas comportés comme tels sur le terrain. Bravo à Olivier Faure pour son entrée sur la scène locale en tant que Maire adjoint, il avait d’ailleurs tout le potentiel pour gagner en terme de voix…
 
Mais surtout, je voulais remercier Thierry Dubois qui a su rassembler, écouter, bâtir un programme consensuel et ambitieux. Le rassemblement n’était pas gagné d’avance donc rien que pour cela, bravo. Je suis par ailleurs persuadé que l’opposition sera parfaitement représentée. Malgré un score qui n’est pas à la hauteur de nos espérances, je crois que la campagne n’a pas commis de faux pas.
 
Dans tous les cas, ce blog restera ouvert à tous (même à Daniel Guillaume) et continuera de se remplir de vos contributions. Et si le changement n’est pas pour demain, rappelons que respecter la démocratie, c’est avant tout respecter ceux qui n’ont pas les mêmes opinions.
Repost 0
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 21:09
N’oublions pas : UN SEUL TOUR A CHAMPS-SUR-MARNE, le 9 Mars prochain, votons pour une politique cohérente et ambitieuse avec Thierry Dubois et la liste d’Ouverture, d’Union et d’Innovation.
Repost 0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 16:44
Je m’interroge depuis plusieurs jours, mais je ne pense pas être le seul, que ce soit des personnes de gauche ou de droite, quant à savoir si la liste de la gauche unie contient des personnes de Lutte Ouvrière, le parti d’Arlette Laguiller. Je crois qu’il est important de lever l’ambigüité et de dire clairement aux campésiens si oui ou non, l’extrême gauche sera sur la liste de Maud Tallet.

undefined

Repost 0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 16:20

Je viens de recevoir le tract de la liste de Maud Tallet. Evidemment, il y a certaines réalisations qui sont intéressantes mais je ne comprends pas que les « quelques éléments du bilan municipal » aillent de 1977 à 2008. Car un bilan de 30 ans pour faire campagne signifie que l’on manque de contenu pour parler de la période 2001-2008 ou au pire 1995-2008. Il faut savoir qu’en 1977, la ville comptait environ 6000 habitants, nous en sommes à 26 000 aujourd’hui. Les besoins en infrastructures, écoles, équipements ont de fait augmenté très fortement donc nous rappeler dans le bilan la réalisation de la salle Jacques Brel ou du stade Matteotti est obsolète.  Par contre, pas d’autocongratulation pour l’emploi local.

Maud Tallet se félicite des différentes installations et bâtiments construits depuis quelques années mais les campésiens doivent savoir que sans le soutien financier du SAN, le bilan serait quasi nul. Comment investir si les recettes sont faibles ? On emprunte, on emprunte et on réemprunte pour rembourser les emprunts, voilà la réalité du SAN.  Une politique courageuse pour favoriser l’installation d’entreprises sur notre commune n’a jamais été à l’ordre du jour avec Maud Tallet d’où des recettes fiscales extrêmement faibles. Il ne faut pas chercher bien loin, il fallait l’écouter lors du conseil municipal lundi pour comprendre cette méfiance vis-à-vis des entreprises, vis-à-vis du profit.

Le dogmatisme ne fait pas bon ménage avec la politique, surtout lorsqu’en pleine séance d’un conseil municipal, on lit un article de journal qui montre à quel point l’article n’a pas été compris par la lectrice (ou a été volontairement caricaturé). Un grand moment de solitude pour Madame le Maire qui tentait de se justifier par rapport à son éditorial (article du 25 Janvier) dans le journal de Champs mais qui s’est noyée dans une explication qui n’avait strictement rien à voir avec l’éditorial.

Bref, des éléments vieux de 30 ans démontrent qu’il faut chercher bien loin pour remplir des lignes dont certaines feront rires les campésiens « service anti tags », « tapis boulevard Schweitzer », « création de 17 emplois avec les 35h » et le vide de la salle Jacques Brel entre 1999 et 2004 !

Repost 0
Published by Changeons Champs - dans Changeons Champs-sur-Marne
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 17:47

 

  Voici 2 lettres d'une campésienne qui souhaitait les faire connaitre :

 

 

 

Chers Campésiens,
Je lis dans Seine et Marne Magazine que le haut débit mis en place par le Conseil Général, desservira les pôles d'activités de Champs, mais il faudra l'intervention de la commune, pour que les particuliers accèdent au réseau de la fibre optique.
Le Parisien annonce que la candidate Maud Tallet, veut préserver un haut niveau d'intervention au service de la population.
Ce qui me fait dire, que les hauts projets passent à Champs, mais malheureusement, ne s'arrêtent pas!
Suzanne Danel
 
Chers Campésiens,
 C’est avec ferveur que je vous demande de voter pour Maud Tallet le 9 mars 2008.
Je pense que, tout comme moi vous voulez conserver une ville où il ne se passe jamais rien. Quoi de plus rassurant que de ne pas savoir que vos voisins n’ont pas été agressés au distributeur de billets de la Poste, que la drogue ne circule pas dans Champs, d’ignorer que les commerces du centre ville déposent leur bilan les uns après les autres.
De constater que les services aux habitants, enlèvement des déchets verts par exemple n’était qu’une nuisance à notre intégrité physique, car il est sain de se déplacer à la déchetterie de Noisiel avec une brouette quand on ne conduit plus à soixante quatorze ans.
Qu’il n’y a pas de graphes, ni de tags à Champs, seulement une expression artistique en voie de développement.
La rue constellée de déjections canines vous rappelle, en marchant dedans, la chance que vous avez d’avoir une municipalité qui s’occupe si bien de vous.
Alors n’oubliez pas de soutenir notre Maire qui pense tant à vous!

 

Repost 0
Published by Changeons Champs - dans Changeons Champs-sur-Marne
commenter cet article
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 12:50

Comme certains commentaires l’ont fait remarquer, le Parisien dans son édition du 8 février ne fait état que partiellement de la liste d’ouverture, d’union et d’innovation en omettant d’y associer le Modem, le Nouveau Centre, le Parti Radical et Génération Ecologie. Chacun en tirera ses propres conclusions, d’autant plus que l’alliance de Maud Tallet avec l’extrême gauche n’est en aucun cas signalée.

 

En ce qui concerne le programme de Thierry Dubois, nous pouvons lire sur son site que l’enjeu écologique a toute sa place dans la campagne. Génération écologie a d’ailleurs décidé de soutenir Thierry Dubois.

 

La mise en valeur de notre « patrimoine vert » est également un enjeu majeur. Rien n’est fait actuellement pour donner envie aux campésiens de se promener dans nos parcs et forêts qui représentent plus de 50% de la superficie de Champs-sur-Marne. Le parc du château de Champs est quasiment laissé à l’abandon : nous devons mettre en valeur cet atout naturel formidable pour les campésiens, et pourquoi pas en faire une attraction sur la nature ouverte à tous.

 

Quelle est le pouvoir du maire dans ce domaine ?

 

 

Il peut y définir des espaces protégés et, par exemple, aménager des voies vertes, pour limiter l’imperméabilisation des sols et, ainsi, faciliter l’écoulement des pluies et leur récupération par le vivant ; entretenir les espaces naturels en privilégiant des modes de traitement respectueux de la biodiversité comme de la santé humaine ; adopter sur un territoire donné une charte de protection de la biodiversité.

 

Comment agir ?

 

 

En 1992, lors du Sommet de la Terre de Rio, 173 pays ont adopté un programme d’action pour le XXIe siècle. Il s’agit de l’Agenda 21 dont les 40 chapitres décrivent les secteurs où le développement durable doit s’appliquer et formulent des recommandations. Dans le cadre du chapitre 28, les collectivités territoriales sont invitées à mettre en place, à l’échelle de leur territoire, des Agenda 21 locaux en impliquant fortement l’ensemble des acteurs locaux (les habitants, les associations et les entreprises). Un Agenda 21 local est à la fois un processus et un document opérationnel. Il est bâti à partir d'un diagnostic du territoire prenant en compte les données qui le caractérisent ainsi que les perceptions et les attentes de ses habitants. L'analyse croisée des deux types d’informations permet de définir le projet d’ensemble pour l’avenir, projet décliné en actions prioritaires. Pour chaque action, les objectifs, les moyens à mettre en oeuvre et les outils d'évaluation sont précisés.

 

 

Document de Nicolas Hulot sur les enjeux locaux : Pacte écologique

Repost 0
Published by Changeons Champs - dans Changeons Champs-sur-Marne
commenter cet article