Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 18:40

 

Que peut-on faire de nos belles facultés ? Les laisser au bas des classements internationaux sous prétexte que n'importe quelle réforme déclenchera la colère des agitateurs conservateurs ? Ces derniers ont trouvé la solution au blocage (ou peut etre un attrait au blocage), ils ont voté la validation automatique des semestres, c'est un vrai bonheur de les lire sur les blogs et autres sites "révolutionnaires".
Mais certains ne s'arretent pas là, et ne supportent pas l'idée que la majorité veuille reprendre les cours pour avoir leurs examens, pour une reconnaissance de leur futur diplôme, non une minorité (enfin importante tout de même) impose par la force et la violence le blocage. Voilà un comportement digne des plus grands démocrates (de l'Est).







Repost 0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 18:22

Que pouvons-nous déjà tirer du G20 et du sommet de l’Otan ? Une concordance de vues sur la plupart des sujets clés lors du G20, ce qui n’était pas gagné d’avance. Un nouvel ordre mondial à Londres ? Peut être pas mais au moins des lignes claires en ressortent.  1000 Milliards de dollars pour le FMI, limite de la titrisation, encadrement des bonus, liste noire des paradis fiscaux… Le couple franco-allemand en ressort largement renforcé, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy ayant sur ces questions, un avis partagé.

 
 

Concernant le sommet de l’Otan dans cette belle ville de Strasbourg, le Président Obama a réaffirmé qu’une alliance ne signifie pas domination, qu’une Europe forte sert les intérêts des Etats Unis, qu’une France dans le commandement militaire de l’Otan ne ferait que renforcer les liens qui nous unissent. Il a également salué le dynamisme du Président Sarkozy et a réaffirmé devant des milliers de jeunes au Rhenus, que la relance écologique était une priorité. Cette rencontre avec des jeunes étudiants strasbourgeois est particulièrement touchante, d'autant plus qu'il s'est livré au jeu des questions-réponses, ce qui est assez original pour un Président américain en visite à l'étranger.

Seul bémol à noter, les « pacifistes » du contre-sommet qui saccagent tout sur leur passage et ne reculent devant aucune action violente… 

Repost 0
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 19:07

On entend ici et là, à la TV, dans le « journal » de Champs des propos qui sous entendent que le gouvernement ne fait pas de social, qu’il veut « privatiser l ‘éducation », qu’il n’aide pas la jeunesse etc

 

Soyons dans le concret avec les chiffres pour 2009 :

 

-       500 000 étudiants boursiers supplémentaires (soit 10% de plus), les classes moyennes pouvant enfin prétendre à cette aide.

-       Création d’un 6ème échelon de bourse pour les plus défavorisés d’un montant de 4019€.

-       Attribution d’une aide au mérite de 1800€ (pour les lycéens et les étudiants)

-       Aide à la mobilité pour ceux qui font un stage ou qui étudient à l’étranger (400€/mois !!)

-       Création d’un fonds d’aide d’urgence de 45 millions d’euros pour les situations exceptionnelles.

 

Concernant la réussite scolaire :

 

-       Création d’un enseignent référent pour l’étudiant

-       Tutorat obligatoire pour les étudiants en difficulté (5h/semaine)

-       Plus de passerelles être les prépas et les universités

-       Des bibliothèques ouvertes plus souvent (enfin !)

 

Voilà une liste non exhaustive des mesures pour notre université. Ce plan de plusieurs milliards d’euros (avec les rénovations des bâtiments) doit sans doute signifier que « l’Etat Sarkozyste » est en train de privatiser et de précariser la jeunesse. C’est sans doute ce que répétera pour la n-ième fois Madame Tallet dans sa propagande mensuelle…

Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 21:51

Courir après le facteur ou vers Sud et son charismatique leader dans la section rail, le nouveau Chabal du syndicalisme, telle est la nouvelle activité du PS. Un PS toujours miné par la division, qui propose un plan de relance plus d’un an après le début de la crise. Mais rassurez vous, le PS est au travail martèle Martine. Mais de nombreux ténors à gauche n’ont pas mâché leurs mots pour dénoncer l’inefficacité du plan de relance fictif du PS. Autre ineptie (on ne les compte plus), la leçon du PS faite au gouvernement sur les déficits alors même que ce plan fictif couterait 50 à 75 milliards…

 

Autre point : « l’Etat donne des milliards aux banques mais n’en trouve pas pour les français ». Il faut dire plusieurs choses :

-       L’Etat n’a rien donné, mais a prêté et par conséquent gagne de l’argent dans cette opération.

-       Le « ya qu’à… », « faut que… » est tout juste bon pour alimenter l’argumentaire très développé de Madame le Maire.

-       Moi aussi, j’aimerais que l’Etat me fasse un gros chèque de disons…5000 euros pour relancer ma consommation. Ca serait drôlement chouette !! Mais je crois que le « made in France » ne serait pas au cœur de ladite consommation…

 

Bref, le PS n’a pas froid aux yeux : entre démagogie (faire croire que l’argent peut pleuvoir avec leur plan de « « relance » ») et mensonge («on donne de l’argent aux banques »), tout va pour le mieux…

 

Ps : je ne veux pas mépriser la grève, mais j’ai pris un TGV ainsi qu’un Transilien aujourd’hui, et tout fonctionnait parfaitement. C’est assez rare pour être signalé donc merci à eux!!

Repost 0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 11:24

Au vingtième jour de l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, un cessez le feu semble être envisagé par le groupe terroriste Hamas et l’Etat d’Israël via la médiation Egyptienne. L’objectif de cette opération n’était pas de réduire à néant le Hamas qui a certes gagné les élections à Gaza mais qui a pris le pouvoir en massacrant le parti palestinien adverse, le Fatah. L’objectif était de « changer radicalement la situation pour le 1.5 millions d’habitants du Sud d’Israël qui depuis 8 ans subissent les roquettes du Hamas ». Aucun pays au monde n’accepterait cette situation et ceux qui aujourd’hui donnent des leçons auraient du agir en amont, c’est-à-dire avant le 15 décembre pour convaincre le Hamas de ne pas recommencer ces tirs. Or, les influences dans cette région sont nombreuses et les médias oublient souvent de signaler l’influence syrienne et surtout iranienne sur le Hamas.  Un Ahmadinejad qui pendant ce temps détourne l’attention sur son programme nucléaire.

 

Autre question, faut-il parler avec le Hamas, je lisais récemment sur le blog d’un élu campésien que l’ont ne fait pas la paix avec ses amis. Certes. Mais doit-on parler avec des personnes qui souhaitent ni plus, ni moins notre destruction. On parlerait de quoi ? De la façon avec laquelle ils s’y emploieront ? Ils oublient que ce mouvement est ouvertement antisémite et souhaite l’instauration d’un Etat islamiste sur l’ensemble de la Palestine historique, c’est-à-dire Israël+Cisjordanie+Gaza. La position de la France, comme celle de l’UE et de la nouvelle équipe Obama est claire : le Hamas reconnaît Israël, son droit à l’existence et les accords de paix passés et le Hamas sera un interlocuteur au même titre que le Fatah.

 

En tout état de cause, il apparaît aujourd’hui que le Hamas n’est pas en position d’imposer quoi que ce soit concernant le cessez le feu. Il est co-responsable de la situation dramatique dans laquelle se trouve Gaza. 

Repost 0
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 17:38

Un congrès désastreux (Le Figaro),

Tout ça pour ça (Libération),

François Hollande quitte par la petite porte la direction d'un PS éclaté (Le Monde)

Voilà ce que titrent les trois quotidiens nationaux, dimanche vers 18h.

 

François Hollande n'a même pas osé faire son discours d'adieu. Dépité, le regard livide, mais finalement pas surpris, le premier secrétaire sortant a assisté pendant trois jours à une série de règlements de compte désastreux pour l'image d'un Parti socialiste.

 

Que penser de ce spectacle ? Un parti d’opposition qui est toujours incapable de rassembler dans sa propre famille ; comment peut-il prétendre à pouvoir diriger un pays tout entier ? Et ces dirigeants qui osent venir dire que la droite est à coté des problèmes des français. Coïncidence (ou pas), le G20 se tenait en même temps sous l’impulsion du Président français pour éviter qu’une telle crise ne se reproduise et pour refonder notre modèle économique. Evidemment rien n’est réglé mais les bases sont posées. C’est du moins ce que reconnait l’ensemble de la presse internationale. Bon point incontestable : Nicolas SARKOZY a réussi à faire valoir le poids de l'UE de manière coordonnée.

Repost 0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 18:38



Le titre est banal aujourd’hui mais l’événement est de taille. L’Amérique de la ségrégation est loin, elle est même dépassée. On pouvait penser qu’une fois dans l’isoloir, certains se rétracteraient, se disant qu’un « noir » à la Maison Blanche est encore trop tôt. Mais ils l’ont fait !! La nation la plus puissante et la plus influente du monde a mis à sa tête un américain métissé.


Cette Amérique que certains ne cessent de vilipender, de critiquer est de loin la nation où tout est possible, économiquement (dans les 2 sens d’ailleurs) et politiquement. Obama semble inspirer un espoir démesuré aux Etats Unis mais également en Europe, en Amérique du Sud et dans une moindre mesure au Moyen-Orient.


Cette victoire est certes historique du point de vue de la participation et des résultats mais il faudra attendre. L’euphorie est humaine tant le changement était attendu mais Obama va devoir traiter de sujets douloureux et dire la vérité aux américains. Selon certains analystes, de nombreuses promesses de campagne seront difficilement réalisables (comme souvent). Je doute que la « real politic » ne s’imposera pas dans le mandat du nouveau Président.


Enfin, ce qui reste indéniable, c’est que l’image des Etats Unis va changer. Cette image est en harmonie avec celle d’un monde métissé. J’espère qu’il fera de son mieux pour rassembler dans son pays mais également s’atteler à la tache épineuse des affaires internationales.


Et n’oublions pas Mc Cain, en espérant qu’il garde la frite malgré sa lourde défaite…

Repost 0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 18:07

«En effet, même si la France a eu pendant des années une politique coloniale en Tunisie, même si les Français d'origine tunisienne, et plus largement les Maghrébins ou les Français d'origine maghrébine (...), sont trop souvent victimes de discrimination et de harcèlement policier (...) il n'en demeure pas moins que la République, en dépit de ses promesses non tenues, n'est pas à humilier en sifflant son hymne»

 

Ce secrétaire national du PS qui nous raconte que siffler la Marseillaise n’est en soi pas très bien mais qu’en gros, la France le mérite bien, le passé colonial, les discriminations etc… Il y a tellement de raisons pour dénigrer un pays, pour siffler son hymne, voilà un bel exemple de patriotisme à la sauce socialiste. Ces mêmes personnes qui nous disent que lorsque l’on brule des voitures, qu’on agresse, c’est à cause de la société. Mais rassurons nous, Monsieur Hammadi finit sur une note positive : malgré toutes ces bonnes raisons pour siffler la Marseillaise, c’est n’est tout de même pas conseillé…

 

Je suis heureux de la décision des autorités qui visent à suspendre un matche lorsque l’hymne national sera sifflé. Il n’y a aucune raison qui puisse justifier cela, les problèmes politiques sont à régler en dehors du Stade de France.

Repost 0
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 10:20

J'ai enfin retroivé internet après 2 semaines d’autarcie…et une crise financière majeure. Et pendant ce temps là en France, de quoi s’occupe t-on ? Des taxes sur les assiettes en carton au gouvernement et une fois n’est pas coutume au PS, « qui vais-je pouvoir dégommer pour être premier secrétaire ? ». Que l’on lise les journaux de gauche ou de droite, on retrouve les mêmes thèmes :

 

Martine va voir Laurent et parle avec les amis de Dominique pendant que Ségolène se fait lyncher verbalement et que son ex-compagnon vient soutenir Bertrand. Sans parler de Manuel, Arnaud, Pierre et les autres. Mais pourquoi parler des sujets qui intéressent les français ? Cela fait 20 ans qu’ils ont renoncé, pourquoi vont-ils se remettre à faire de la politique… D’ailleurs ce week-end, 3 victoires pour la droite pendant qu’on se tire dans les pattes à gauche :

 

A Chartres, Jean-Pierre GORGES, a pris au Parti socialiste le siège de député jusqu’alors détenu par Françoise VALLET dont l’élection avait été invalidée par le Conseil constitutionnel, à Sedan, Anne BARON a remporté l’élection, avec plus de 60% des voix, dans le canton de Sedan-Nord jusqu’alors détenu par le Parti socialiste. A Calais, Michel HAMY l’a emporté face au communiste Jacky HENIN, Député européen, ancien Maire de Calais, avec plus de 65% des voix dans un département qui a toujours été difficile sur le plan électoral pour l’UMP.

Et le must du must : selon plusieurs sondages, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy remonte de manière impressionnante, tout comme celle de François Fillon.

Repost 0
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 14:13

Depuis 48h, la une des journaux s’ouvre sur la situation en Afghanistan et plus précisémment, sur la morts de 10 soldats français. Quelques questions surgissent :

 

La présence française est-elle nécessaire ? Avons-nous besoin d’envoyer nos soldats ?       

J’entendais hier quelques témoignages de français qui avancent : « cette guerre n’est pas la notre, laissons les entre eux ». C’est la pire des réponses à mon sens car lorsque l’on souhaite fermer les yeux sur une réalité, cette réalité nous rattrape qu’on le veuille ou non. La France est engagée comme de nombreux pays dans la guerre contre le terrorisme, évidemment au quotidien, dans notre chez soi bien confortable, nous ne nous rendons pas spécialement compte des dangers. Par conséquent, nous trouvons en partie absurde la présence de soldats dans un pays étranger. Je crois que les médias ne jouent pas assez leur rôle d’information et sont toujours dans le compassionnel et l’émotion. Il faut attendre une catastrophe pour savoir que les talibans menacent toujours l’Afghanistan, et déstabilisent le Pakistan. En lisant l’Humanité d’hier (distribution gratuite au RER…les invendus surement) j’étais consterné de lire que « la France s’alignait sur la guerre US ». Cette guerre n’est pas la guerre des américains, ni celle des anglais mais de ceux qui refusent que les talibans continuent de semer la terreur dans leur pays et ailleurs.

Qu’il faille des débats sur la présence française, pourquoi pas mais le comportement de la gauche qui consiste à polémiquer et brasser de l’air sur ce sujet (comme sur tant d’autres) est stérile.

Repost 0