Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 17:20

« J’aime la France ». C’est par ces mots que Nicolas Sarkozy a débuté son discours à Marseille. Mais au fond, il y a un sous entendu très clair derrière ces propos. « Aimer la France et les français, c’est leur dire la vérité ».


C’est leur dire qu’on ne peut pas travailler moins et gagner en pouvoir d’achat.

C’est leur dire qu’on ne peut pas garder une retraite à 60 ans lorsque notre espérance de vie progresse de 2 mois tous les ans (INSEE)

C’est leur dire que nous n’avons plus les moyens d’avoir une fonction publique pléthorique 

Que c’est mépriser les victimes que d’abroger les « peines planchers » pour les multirécidivistes

Que le droit de vote des étrangers pour les élections locales est une aberration républicaine

Que la crise que nous connaissons ne se résoudra pas par des invectives envers le monde de la finance, une spécialité des compères Mélenchon et Le Pen.

 

En vérité, Nicolas Sarkozy souhaite dénoncer la supercherie Hollande. Celui qui est « Thatcher à Londres et Mitterrand à Paris », qui fustige la finance devant les militants socialistes mais qui s’aplatît bien sagement devant des journalistes anglais, en disant que le monde a besoin de la finance, et que les communistes en France n’existent pas…


La supercherie Hollande qui prône la laïcité mais refuse de voter la loi sur les signes religieux. Supercherie d’un homme qui souhaite nommer premier ministre une personne qui met en place des horaires spécifiques dans les piscines municipales. La supercherie Hollande qui promet une réduction des déficits mais qui dans son livret de campagne de 60 pages, ne met aucune mesure concrète sur la table. Du verbiage surement pondu par des communicants. La supercherie Hollande qui ne prend aucune mesure dans son programme pour la compétitivité des entreprises, à part une vague réforme de l’IS, rien sur le coût du travail.

 

Cette supercherie là ne reçoit aucune contradiction solide sur les plateaux TV ou à la radio. Il est temps de démonter une à une les promesses populistes d’une gauche irresponsable et inefficace. Une gauche qui même au niveau local ne prend pas conscience que nous vivons dans un monde en crise et que mécaniquement, le chômage a tendance à augmenter. Ces mêmes personnes ne mentionnent jamais le taux de chômage en Espagne, Italie, Grèce, Portugal, UK ou même en Allemagne ou le chômage officiel est plutôt faible, cachant un taux d’emploi à temps plein faible… (oui je me réfère aussi aux colonnes du PCF lorsqu’ils ont de bonnes informations !).

 

N’oublions jamais l’exemple grec et portugais où le laxisme budgétaire de leur politique a conduit aujourd’hui à une austérité inouïe. Ces exemples là, nous devons les avoir en tête. Ça n’arrive jamais qu’aux autres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

David 20/02/2012 21:09


Je suis d'accord Philippe, 56% au second tour, on était à 60-40 il y a encore peu de temps. Rien n'est gagné évidemment, mais la gauche se voit déjà au pouvoir, ça a le don d'agacer les indécis.
Hollande veut déjà faire le ménage, en reniant ses promesses :




"Aucun de ceux qui aujourd'hui exercent des responsabilités et qui sont loyaux n'ont à s'inquiéter mais, en revanche, ceux qui sont liés à ce système auront forcément à laisser la place à
d'autres."


Hollande a beau dire qu’il voudra éviter les excès (?), sa
formule implique nécessairement qu’il utilisera le pouvoir de nomination pour déterminer qui, selon lui, est «loyal» et qui aura à céder la place.

Philippe 20/02/2012 15:08


Sondage opinion way:


1: NS progresse de 1.5%, soit les scores cumulés de Morin et Boutin avant leur retrait.


2: FH est stable et non en baisse de "1 à 2 points par jour"


3: au second tour, Hollande à 56%...


Bref, une entrée en campagne dynamique et porteuse d'espoir...pour la gauche

David 20/02/2012 09:48


Dans sa tête, il a déjà gagné... mais tous les jours il perd 1 à 2 points, on verra ce qu'il en est d'ici un mois. Dernier sondage Opinionway, 2 points d'écart au 1er tour...

johnny 19/02/2012 23:08


la gauche pensait que la campagne allait se passer sans que Sarkozy réponde aux attaques du camp du fromage !! ça ne fait que commencer !