Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 14:57
La retraite à 60 ans est un dogme, il faut être borné ou aveugle pour se rendre compte que l'espérance de vie progresse mais que dans le même temps, il faut rester sur les mêmes bases que lorsque cette même espérance était bien plus basse. Le parti socialiste se démarque par sa démagogie populiste, même un ancien révolutionnaire l'affirme : il ne faut pas avoir de dogme. Cela vaut pour la droite, comme pour la gauche. La suspension du bouclier fiscal, la police de proximité pour la droite. L'immigration et la retraite pour la gauche (il y en aurait tellement d'autres...).

Du coup, Cohn-Bendit va se faire des ennemis chez les Verts, parti politique où regorge les biens pensants anticapitalistes. Le mot anticapitaliste ne veut rien dire et cela fait des années que je le pense. Etre "anti" quelque chose ne veut par définition rien dire en politique, on propose. Pour reprendre mon exemple préféré, notre bien aimée Maire, Maud Tallet se dit anti capitaliste. Et en vrai, cela veut dire quoi ? Favorable à la collectivisation ? Contre la propriété privée ? Pour quel partage des richesses ? Autant de questions auxquelles ces gens là ne répondent jamais.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Damien 23/08/2010 20:19



Puisque tu parles de l'immigration, il me semble évident qu'avec la mondialisation et l'Europe les frontières sont désormais davantage ouvertes avec ses aspects positifs (échanges commerciaux,
culturels, etc.) mais aussi avec ses aspects négatifs (immigration clandestine, sans-papiers, etc.). Je ne suis pas un expert mais il semble logique que puisque les frontières sont beaucoup plus
perméables qu'avant les années 70-80, certains immigrants venant de pays pauvres et instables politiquement aient plus de facilités à rentrer illégalement dans un pays.


Alors que faut-il faire ? Continuer de faire de qu'a fait Mitterrand, à savoir pour des raisons idéologiques et, utilisons le terme de ton article, dogmatiques, "accueillir toute la misère du
monde" alors qu'on n'a pas la possibilité d'accueillir tous les immigrés qui frappent à notre porte ? Ou bien mettre en place une politique de maîtrise de l'immigration menée conjointement avec
une politique de soutien au développement des pays pauvres ?


Moralité : il faut s'écarter des dogmes et accepter de voir la réalité en face pour avancer



David 23/08/2010 19:58



Il me semble qu'elle est elle même propriétaire mais peu importe, on ne serait pas à une contradiction prés. Le révolutionnaire qui devient pragmatique, le PS qui lorsqu'il gouvernait disait "on
ne peut pas accueillir toute la misère du monde" et qui s'émoustille de quelques reconduites à la frontière (volontaire et avec compensation financière).



Damien 22/08/2010 18:16



En effet, tu as raison David. Maud Tallet n'a-t-elle d'ailleurs jamais déclaré que certains communistes de son équipe était propriétaire. Cela n'est sans doute pas un crime, pas plus que d'avoir
de l'argent mais quel décalage entre l'idéologie et les actes. Marx ne prônait-il pas la mise en commun des moyens de production ainsi que l'abolition de la propriété privée ? La mairie fait
beaucoup de blabla dans sa dispendieuse communication mais les préceptes idéologiques qui y sont donnés ne résistent pas à l'analyse de la réalité.


Comme pour la retraite à 60 ans, la gauche  rêvasse, refait le monde mais ne regarde pas la réalité en face. Le monde ne peut se construire sur une utopie.