Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 20:23

Lorsque le Président a augmenté son salaire en 2007, la gauche s’est émue de cette décision au moment où les français commençaient à se serrer la ceinture. Effectivement, cette mesure était une erreur. Cependant, il faut rappeler que depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, le budget de l’Elysée est contrôlé par la cour des comptes, il est totalement transparent et les fonds secrets n’existent plus.

 

Quel rapport avec la gauche ? Un député UMP (oui, de droite !) a proposé un amendement visant à baisser les indemnités des députés de 10%. Evidemment, ce n’est pas cette mesure qui comblera la dette abyssale de notre pays. Mais c’est un symbole, et en ces temps difficiles, nos dirigeants doivent montrer l’exemple. Cette proposition est soutenue par notre députée, Chantal Brunel.


Quelle a été la réaction de la gauche ? Non ! Pas nous ! Leurs discours mielleux dans les médias est clair : « il faut baisser le salaire du Président ».

Et quand un député propose de toucher à leur propre salaire : « non, c’est démagogique ».

Citation : Jean Launay (PS) s'est exprimé à titre personnel pour dire que cet amendement avait «un caractère d'affichage sinon de gadget» mais «pas de pertinence sur le plan politique».


Ha oui ? Donc baisser le salaire du président est utile et souhaitable. Toucher aux indemnités des députés serait démagogique.

Il y a des jours où je me demande ce que ces députés ont (ou pas) dans la tête. Par ailleurs, l'amendement de baisse de 3% du budget de l'Assemblée a été adopté par les seules voix UMP.

 

Nous sommes donc en présence du double discours du PS : des paroles d’indignations stériles permanentes et dans les actes, RIEN ! Des élus locaux s’augmentent sans aucun contrôle, nous sommes bien placés pour s’en rendre compte en Seine et Marne. Et dans le même temps, ces mêmes élus locaux viennent crier aux injustices dans les colonnes de leur journal de propagande.

 

Une pratique saine serait de suivre l’exemple alsacien : fusionner les 2 départements (haut rhin et bas rhin) avec la région Alsace (collectivités gérées par l’UMP) pour réaliser des millions d’économies.

 

Là encore, quelle sera la réaction des barrons socialistes qui ne vivent que grâce aux collectivités et aux emplois plus ou moins utiles, crées par et pour eux. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires