Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 20:57

Rappelez-vous : 31 mai 2010, assaut de l’armée israélienne contre une flottille de "militants de la paix", armés de poignards et de barres de fer. Le bilan est lourd : 9 ressortissants turcs tués.

 

Les associations pro-palestiniennes se mobilisent et organisent de nombreuses manifestations. En France, 70.000 personnes descendent dans les rues, à l’appel de diverses associations où l’on pouvait apprécier les banderoles de groupes pacifistes bien connus dans la région, tels Hamas ou Hezbollah. Sans que cela ne choque les bonnes âmes du PCF ou des Verts.

 

Des militants manifestent sur les Champs-Elysées, brûlent des drapeaux israéliens et se heurtent aux forces de l’ordre en tentant d’investir l’ambassade israélienne toute proche. Les programmes des médias sont chamboulés ; flashs spéciaux, débats exceptionnels. France 2 ouvre ses 20 premières minutes du JT de 20h sur le sujet.

 

Janvier 2011 : émeutes en Tunisie. Le gouvernement tunisien admet 21 morts, dont un Français et une Suissesse. Un syndicaliste tunisien parle d’une cinquantaine de tués. L’armée déploie des blindés dans les rues de Tunis, soumis au couvre-feu. En Algérie, les troubles ont fait trois morts. Je tends l’oreille, et je n’entends rien ou presque, si ce n’est quelques murmures. Papy Hessel oublie de s’indigner, mais peut-être est-ce dû à son grand âge.

 

Alors quoi ? Les victimes n’ont pas le même prix selon leur nationalité et selon l’origine de ceux qui tirent ? Où sont les 70.000 personnes qui descendaient pour vociférer contre Israël ?

 

Je pourrais citer de nombreux exemples où l’indignation est sélective : les chrétiens d’Irak et d’Egypte qui se font massacrer par des islamistes. Où sont les manifestants ?

 

On parle de dizaines de milliers voire de millions de morts au Darfour. Qui organise des manifestations de solidarité ? Personne.

 

Alors que le conflit du Proche-Orient, si dramatique soit-il, est, statistiquement, le moins meurtrier, c’est celui qui est le plus commenté, attisant toutes les haines. Il y a en Israël plus de mille correspondants de presse, davantage qu’à Washington, Londres, Paris ou Berlin.

 

Conclusion : les journalistes et politiques oublient trop souvent un principe de base : l'origine d'une victime ne doit en rien influencer le temps médiatique qui lui sera consacrée. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires