Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 20:06

Tome 1 : la réforme territoriale

 

Sans expliquer aux citoyens en quoi consiste cette réforme, Maud Tallet s’emploie à la décrédibiliser.

 

Simplifier et alléger l'architecture territoriale

A partir de 2014, les mêmes élus siègeront à la fois au conseil général et au conseil régional ; les conseillers territoriaux, au nombre d'environ 3500 - contre 6000 conseillers généraux et régionaux aujourd'hui - faciliteront la cohérence et la complémentarité des politiques régionales et départementales et permettront aux responsables locaux - élus, tissu associatif, société civile - d'avoir pour ces deux catégories de collectivités un interlocuteur unique.

Le projet de loi amendé au cours des débats parlementaires, prévoit que les conseillers territoriaux seront élus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour 6 ans. Ce scrutin permettra à ces élus d’être parfaitement identifiés et proches des territoires. Il est à noter que ce scrutin a été complété par un certain nombre de mécanismes en faveur de la parité.

 

Le reste de la réforme est complexe et technique. Mais en une phrase, nous pouvons soulever l’absurdité du système actuel : en quoi le conseil général est plus légitime à s’occuper des collèges et le conseil régional des lycées ?

Centralisons les services, faisons des économies de fonctionnement, fusionnons les entités, voilà le cœur de la réforme. Plus de simplicité, plus de clarté, moins de dépense. Mais je comprends Maud Tallet qui défend son pré carré, les derniers élus communistes de notre pays seront moins nombreux. Moins d’argent, moins de pouvoir pour ces élus locaux. Effectivement, ils seront perdants.

 

Tome 2 : sécurité

Comment certains « extrémistes » osent-ils parler de sécurité, d’immigration ? C’est jouer avec les peurs comme dit notre chère Maire. Ils sont accusés d’instrumentaliser le sujet. Mais que dire alors de cette municipalité qui utilise l’argent public pour vomir sur le gouvernement, pour faire peur aux campésiens sur la fantaisiste « casse du service public », thème présent dans tous les numéros.

La municipalité de gauche nous explique que la mission de sécurité publique est régalienne, aucun doute là dessus. En revanche, les temps changent, cette définition date de l’époque de Say, économiste libéral. Si Maud Tallet utilise cette définition du rôle de l’Etat, allons jusqu’au bout, je l’invite à s’informer des thèses de Jean Baptiste Say.

La délinquance change, les incivilités également, le fonctionnement des institutions aussi. Des municipalités de gauche et de droite décident massivement de créer une force municipale pour la sécurité de leurs concitoyens, de manière pragmatique et réfléchie. A croire que les communistes en sont à l’étape précédente : dogmatisme et … stupidité. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires