Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog Changeons-Champs
  •   Le blog Changeons-Champs
  • : Bienvenue à vous ! Ce blog est né en décembre 2006 d'une initiative personnelle visant à relater l'actualité de la commune. Il présente donc ma vision des choses sur notre environnement, mais il a aussi comme portée de faire naitre un débat d'idées entre internautes.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Articles Récents

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 21:04

Les députés européens ont ignoré les appels à l’austérité imposée par la crise et se sont alloués hier une augmentation de 1 500 euros par mois de leurs budgets de frais d’assistants. Les députés européens ont une rémunération mensuelle de 7 956,87 euros avant impôts et bénéficient d’une enveloppe mensuelle de 19 709 euros pour rémunérer leurs assistants.


L’augmentation du Président en début de mandat est à mon sens différente car elle est accompagnée d’une transparence totale et d’un contrôle par le Parlement. Ce qui diffère des enveloppes et des fonds secrets alloués à l’Elysée auparavant et qui n’étaient soumis à aucun contrôle.


D’autre part, les finances publiques françaises nécessitent quelques ajustements à mon sens. Tout d’abord, comme le dit très bien notre Députée Chantal Brunel, la suppression de nombreuses niches fiscales est nécessaire. Notamment la TVA réduite dans la restauration et dans le bâtiment. Ces mesures n’ont pas démontré leur efficacité, loin de là, et coutent aux français plusieurs milliards d’euros par an. Il est temps que les politiques prennent leurs responsabilités et cessent le clientélisme et agissent pour le bien de tous. Car lorsque la note de la France sera dégradée, la France devra faire des réformes bien plus douloureuses que de passer de 60 à 62 ans concernant l’âge légal de départ à la retraite.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

christian 11/03/2011 14:40



Ce qui revient au même : ce qui est un manque à gagner pour l'état se repercute automatiquement sur le pouvoir d'achat des Français que ledit état mettra à contribution pour combler le déficit de
rentrées fiscales. Un chat est donc bien un chat!



françois 06/03/2011 16:26



   Il faut appeler un chat un chat! La baisse de la TVA n'est pas une "dépense" mais un manque à gagner. Ce qui n'est pas du tout pareil. A force de confondre les mots, on brouille les
idées et les concepts.